Hatem Ben Arfa, le plus gros crack français