1

Parce qu’Ultimo Diez tire son nom d’un maestro argentin, nous ne pouvons ignorer la richesse de ce championnat et de ses équipes historiques. Parmi elles figurent River ou Boca mais aussi d’autres qui ont marqué l’histoire du foot argentin par leurs titres et les joueurs qu’ils ont fournis, fournissent et fourniront à l’Europe du foot. Le Racing Club de Diego Simeone, Luciano Vietto, Diego Milito ou « Licha » Lisandro Lopez est l’un de ces grands clubs. Nous avons pu obtenir un entretien avec un français travaillant pour ce club, Rodolphe. Il s’occupe des relations internationales du club argentin.

Pour chaque diezista, cet entretien permettra de comprendre le cheminement d’un français amoureux de foot, travaillant à l’étranger. Et également de découvrir les particularités du continent le plus dingue de foot, berceau de la passion de ce sport.

Bonjour, tout d’abord pourrais tu te présenter et décrire ton rapport au foot sud américain ? Comment cet intérêt et ce rapprochement s’est-il concrétisé ?

Je m’appelle Rodolphe, 28 ans, français qui habite à Toronto depuis quelques années, je travaille dans le marketing et le foot est ma religion. J’aime tous les footballs, aussi bien celui de Suède que celui d’Amérique du Sud. Ce rapprochement avec le continent sud-am est venu de la passion qu’il y a dans les stades là-bas, de cette ambiance indescriptible et du fait que la plupart des grands joueurs viennent d’Amérique du Sud. J’ai pu découvrir ce football en lisant régulièrement les comptes-rendus de Lucarne Opposé (à qui on fait un petit coucou). Le fait d’être sur le même fuseau horaire que les matchs se déroulant en Amérique du Sud aide beaucoup …

Comment t’es tu retrouvé à travailler avec le Racing ? Est-ce à travers « globrod.com » ? Quel est ton rôle précis ?

Déjà, ma passion pour ce sport et le fait que les gens en Amérique du Sud repèrent cette passion. S’il y a une part de folie en toi et le fait que tu cherches vraiment à aider, les clubs sont réceptifs. Mon blog est plus une vision globale de la partie voyage des pays que je fais ou des pays où j’ai travaillé. Pour travailler (bénévolement pour le moment) avec le Racing, cela est venu de la passion que j’ai pour ce club, ses origines françaises, son stade, son histoire et le fait que le club est comme une famille à travers son système de Socio, et ce depuis la terrible crise économique du club d’il y a quelques années.

Je m’occupe des relations internationales pour le Racing, j’essaye de contacter des clubs ou entreprises en Europe et en Amérique du Nord dans le but de trouver un partenariat quel qu’il soit, pouvant profiter au Racing et faire connaître ce club hors du pays.

Comme évoqué dans un article précédent sur Ultimo Diez, le Racing, malgré un passé glorieux, traîne la réputation d’être un club maudit. Dirais-tu que cela n’est plus le cas dans la tête des supporters aujourd’hui ?

Je dirais que depuis le retour de Diego Milito en 2014 cela a changé dans la tête des supporters. Il leur fallait quelqu’un qui pouvait redresser la barre. Il y a eu depuis un ‘’Racing Positivo’’ où tout le monde va de l’avant, oubliant la descente et les ennuis du passé.

Comment le club a-t-il orienté sa reconstruction sportive ? Le centre de formation est il un élément moteur ?

Clairement ! Depuis 3, 4 ans, le club a sorti de très bon joueurs formés en partie au Racing comme Luciano Vietto, plus grosse vente du Racing (plus de 8m d’euros) et le fameux Roger Martinez parti en Chine. Le président Blanco depuis son arrivée a fait du bon travail au niveau des finances du club. Le club est désormais sain.

Quels sont les ambitions et les perspectives d’avenir pour le Racing aujourd’hui ?

Le Racing a pour objectif principal de remporter la Coupe d’Argentine pour se qualifier en Copa Libertadores. Le deuxième objectif est bien sur de remporter le championnat. Nous sommes satisfaits du début de saison.

Le club a pas mal de noms connus des amateurs de foot européen. Le plus connu aujourd’hui est peut être le coach de l’Atletico, Diego Simeone. Quelle trace a-t-il laissée au club et est-il suivi de près par les fans du Racing ?

Diego Simeone est une personne très chère au Racing, il a quitté le club en laissant de bons souvenirs. Le joueur était a l’image de l’équipe et est toujours à son image, un bagarreur  qui ne lâche rien, la grinta comme on dit ici.

Diego Milito vient de prendre sa retraite après un retour au Cilindro. Comment est-il considéré par les supporters de Racing? C’est l’une des plus grandes légendes du club ?

Milito est tellement reconnu à Avellaneda qu’il y a quelques mois, un groupe de fans a demande à la mairie de renommer l’une des rues bordant El Cilindro en son nom ! Il est une légende du football mondial, et le Racing le remerciera à jamais pour tout ce qu’il a fait. Gagner deux titres avec le Racing en plus ce n’est pas donné à n’importe quel joueur !

Lisandro Lopez a laissé un souvenir incroyable aux supporters de l’OL, sur le terrain mais aussi en dehors, par son attitude et son charisme de taiseux. Que représente-t-il pour les supporters du Racing et est-il de retour à un très bon niveau ?

Déjà pour ma part c’est l’un de mes joueurs préférés ! Sa vista, sa rage de vaincre, de ne jamais lâcher partout où il est passé je trouve ça fort !

Pour les fans du Racing, il est l’idole et a pris le brassard de capitaine après la retraite de Milito. Il a une énorme ambition et une attitude de gagnant. La hincha du Racing adore ça !  En outre, il est dans une très bonne forme et joue très bien, sans doute l’un des trois meilleurs 9 en ce moment en Argentine.

Pour continuer sur l’OL, le club était proche de signer Roger Martinez cet été, que penses-tu de ce joueur ? Et pourrais-tu nous présenter d’éventuels futurs jeunes joueurs du Racing ayant un avenir en Europe ?

Roger Martinez est très puissant, rapide, habile et un très grand finisseur. Il a faim de but. Pour ce qui est des futurs pépites, il y en a quelques-unes mais Lautaro Martinez (encore un Martinez) est un attaquant qui va vite exploser je pense. Il s’était déjà fait remarquer par le Real Madrid lors de l’Alcudia, un tournoi joué en Espagne pour les moins de 20 ans.

De manière plus générale est-ce que les joueurs rêvent tous d’Europe en début de carrière ou certains préfèrent rester au pays ?

En Argentine, la plupart des joueurs choisissent la passion du football suscitée par ce sport en premier. Après le foot peut aussi être un soutien financier pour leurs familles, c’est très important ici. Beaucoup rêvent de succès en Europe, mais il y a toujours quelques joueurs qui préfèrent faire leurs preuves en Argentine avant de faire le grand saut en Europe.

Aujourd’hui, où se situe le club en termes de puissance économique et de popularité dans le championnat argentin ? Est ce que le club est issu de la classe populaire comme Boca ou plutot bourgeoise comme River ?

Financièrement le Racing est beaucoup mieux que River mais derrière Boca. En terme de popularité l’Academia se place 3eme juste devant  Independiente et San Lorenzo. Et bien que cela puisse paraître fou, au niveau international le Racing est la deuxième équipe la plus reconnue d’Argentine. Cela semble fou, mais il est devant River notamment au niveau de la notoriété.

Racing et Indepediente se partagent le gâteau au niveau d’Avellaneda ? Le derby de Avellaneda est moins médiatisé que le Superclasico d’Argentine, a t-il une particularité qui le différencie de celui de Buenos Aires ? 

Dans un sens, il est très similaire à River. Le Racing est plus élitiste encore. Le club de la « classe ouvrière » est plus l’Indepediente.

Il faut dire qu’au niveau géographique il y a seulement 200 mètres qui séparent les deux stades, je pense qu’il est moins médiatisé que le « Superclasico » mais avec la même ou une plus grande intensité de rivalité. Il y a vraiment une haine entre les deux clubs et il y a eu pas mal d’incidents dans le passé.

Pour finir, que dirais-tu à un jeune français souhaitant s’intéresser au foot sud-américain et plus spécialement au foot argentin, à quoi doit-il s’attendre durant ses prochaines nuits blanches à mater des matchs ?

Je sais que pour ceux habitant en France c’est compliqué de regarder les matchs d’Argentine mais avec les chaînes Youtube comme Football Para Todos il est possible de revoir les matchs en intégralité. Je pense que c’est le meilleur moyen de suivre ce magnifique championnat, son ambiance ou les futures pépites qui rejoindront l’Europe dans quelques années.

Un dernier mot ?

Nous sommes toujours à la recherche de partenariats en Europe au niveau d’entreprises ou de clubs de football. Pour toute information @globrod sur Twitter ou [email protected]

Merci à Rodolphe pour son temps et ses réponses, on lui souhaite à lui et à son club d’excellents résultats mais également de trouver des partenariats à l’international.

En ce qui vous concerne, si vous voulez plus d’infos sur le club, n’hésitez pas à suivre le twitter officiel du club @RacingClub ainsi que le twitter français @fracademia.