0

C’est une histoire assez singulière qui est arrivée au Capo dei Capi, Rolland Courbis. L’un des derniers dinosaures de la Ligue 1 semblait parti pour retrouver un banc de touche, mais il n’en sera rien.

Pressenti à Lorient, pour remplacer un Sylvain Ripoll démis de ses fonctions suite aux mauvais résultats du club breton, Rolland Courbis a tout simplement été obligé de refuser … à cause des médias.
Entendons nous, il ne s’agit pas d’un clash ou d’un refus d’orgueil, mais bien de ses obligations contractuelles.

Actuellement consultant pour RMC et SFR Sport, Rolland Courbis n’a pas réussi à se dégager de ses contrats de consultant, ces derniers stipulant qu’il pouvait quitter son rôle  » à tout moment pour une sélection, et à partir de décembre pour un club ». Visiblement, Rolland la malice n’avait pas pensé qu’on pourrait lui proposer un challenge autre que le Laos ou la Guinée avant Noël.

Mal lui en a pris, le bad boy de Marseille reste bloqué à quai, dans les locaux médiatiques parisiens, lui qui semblait rêver du challenge breton. T’inquiète Rolland, vu le nombre de coach sur la sellette et le peu d’idées des présidents français en la matière, tu l’auras ton banc pour Noël !