0

Ce n’était qu’une question de temps. Du temps, il n’en aura d’ailleurs pas eu beaucoup. Frank De Boer devrait être tout prochainement licencié de son poste d’entraîneur de l’Inter Milan. Le jumeau de Ronald va donc voir sa pige transalpine se finir dans la journée, avec un bilan assez médiocre de – de 50% de victoires, un joli score quand on voit les joueurs dont il dispose et les ambitions affichées en début de saison.

De Boer débarqué, il fallait donc pour les propriétaires chinois se pencher sur l’avenir du club, et retrouver rapidement un coach permettant à l’Inter de remonter au classement. Pour stopper ce calvaire, plusieurs noms sont sortis. En premier lieu, celui de Leonardo, qui n’avait pas caché, il y a quelques semaines, sa volonté de revenir sur un banc.

Et puis il y a quelques jours, c’est La Gazzetta Dello Sport qui a lâché la bombe. Les Chinois, férus de technologies, se pencheraient sur le formidable outil trophées et réussite : Laurent Blanc. Le Cévénol était donc pressenti pour retrouver un banc en tant qu’adjoint de Jean Louis Gasset.

Mais retournement de situation ce matin, ce serait Stefano Pioli, ancien coach de la Lazio, qui tiendrait la corde. Selon le toujours bien informé Thierry Cros, il serait même nommé en fin de semaine. L’entraîneur de la Primavera Stefano Vecchi poserait donc son booty sur le banc d’Europa League jeudi.

Alors que le Milan AC se refait une santé, l’Inter traverse une période sombre. Affaire Icardi, licenciement de De Boer, possible arrivée de Laurent Blanc … Quand cette spirale négative se terminera t-elle ?