0

Dans ce derby du Sud, et pour tenter du sortir du ventre mou de Louis Nicollin du classement, l’une des deux équipes devait s’imposer. A ce petit jeu de qui sera 9ème dimanche soir, c’est le Montpellier de Fred Hantz qui s’impose 3-1. Une défaite qui replonge l’OM dans ses travers.

Composition MHSC

Pionnier notes5 : La doublure de Jourdren aurait pu ne pas jouer que ça n’aurait rien changé tant il n’a pas été sollicité

Deplagne notes4 : Plus ou moins fautif sur la réduction du score. Deplagne en a rien à cirer, ça sera sketch de Dieudonné et nouvelle dent en guise d’après-match.

Hilton notes7 : Bientôt 40 ans et toujours présent pour martyriser les attaquants de l’hexagone. Vos défenseurs brésiliens bizarres qui perdent connaissance en Ligue des Champions là.

Saint-Ruf notes5 : « Saint-Ruf serait le fils de Simon Le Cyrénéen. Ce dernier aurait été crucifié à la place de Jésus d’après certains courants religieux. » Vous en faites ce que vous voulez mais au moins vous aurez appris quelque chose ce soir.

Roussillon notes6 : Un petit renoi chauve qui est de sortie un vendredi soir pour faire parler de lui? Comme l’impression que Dosseh a fait des émules. L’ancien milieu gauche a fait son match avec des interventions de qualité.

Skhiri notes6 : Franco-Tunisien comme Jamel Saihi, la technique en moins mais le volume de jeu et l’impact en plus. Ellyes a fait un bien fou au milieu de terrain du MHSC, combien d’années que Montpellier avait pas sorti un joueur aussi bon?

Sanson notes7 : On l’avait presque oublié, mais il va falloir à nouveau compter sur lui. Revenu à un très bon niveau depuis le début de saison, Morgan risque de ne pas s’éterniser à la Mosson. Sans son mais les images suffisent

Sessegnon notes5: La dernière fois qu’il avait croisé l’OM, Maxime Lopez avait 10 ans et jouait surement au Burel. Il a pris de l’âge et ça s’est vu dans son football. Moins fantasque et plus sérieux dans son jeu

Boudebouz notes8 : La plus belle patte gauche de l’hexagone a ébloui par sa vista et sa classe.  Homme du match, il s’est permis le luxe de discuter pendant 90 minutes avec le fantôme de Lassana Diarra via son marquage individuel fictif.

Camara notes10 : Au foot, il y avait toujours un père de famille qu’on considérait comme notre oncle tellement il était gentil avec tous le monde. Cet oncle, c’est Souleymane Camara. Immunisé jusqu’à la fin de sa carrière chez UD

Mounié notes7 : Entre Casimir Ninga et lui, Fred Hantz doit s’amuser lors des tests physiques. Il a passé son match à prendre de vitesse les tracteurs lusophones et peser sur eux. A force de poser ses fesses sur eux, il a fini par les étouffer et marquer son petit but

Compostion OM

Pelé notes2 : L’albatros a décidé de changer les règles traditionnelles des anniversaires. Lui qui fête aujourd’hui ses 34 ans a préféré faire des cadeaux. Et c’est le petit Boudebouz qui s’est régalé.

Fanni notes2 : Transparent. Remplacé par Sakai (notes2) à la mi-temps. Transparent, et bridé.

Rolando notes2 : A traversé le match comme un alcoolique traverse un barathon :  avec beaucoup de difficultés et une grave rechute. Et avec le brassard pour ne rien gâcher.

Doria notes3 : Il a tenté un passement de jambes et un râteau en première période. Donc 3, pour l’audace.

Bedimo notes2 : Dans le duel des sexagénaires avec Souleymane Camara, il s’est rapidement retrouvé KO. Les supporters olympiens doivent attendre la CAN avec impatience.

Lass (non noté) : si l’irrespect était condamnable pénalement, il aurait pris perpétuité. D’une gênance extrême.

Cabella notes2 : Oh mon bijou, oui, viens m’faire un bisou. Remplacé par Zambo (notes3), qui a apporté grosses cuisses et maladresse technique.

Lopez notes7 : Sans doute le seul à sauver côté Marseille ce soir. Une grosse paire de gonades et un peu de fraîcheur dans cet océan de tristesse.

Clinton notes2 : 3 occasions franches, 5 hors jeu, 7 mauvais choix. 3+5+12 = 14. Comme son numéro. Et son QI football.

Numéro 11 notes1 notes1 : « Gneu gneu c’est facile de taper derrière un ordinateur gneugneu Numéro 11 » Ouais beh tu resteras numéro 11 avec de telles performances garçon.

Francesco Thauvin notes6 : La bandiera de la Cannebière s’est encore une fois beaucoup battu, pas franchement aidé par ses coéquipiers. Se consolera en repiquant dans l’axe pour enrouler la lucarne de Chacha Pirroni, le vrai joyau du Royaume.