0

Dernier match de l’année pour l’Equipe de France. Une année globalement satisfaisante qui aura vu la bande à DD se faire sécher au Stade de France par un Portugal décomplexé. Pour clore cette année en beauté, quoi de mieux qu’une opposition du 93 africaine et un beau match cradingue ? Place aux notes de ce succulent #FRACIV.

Les Bleus

Costil notes5 : Un dépucelage face à des grands renois, sur le papier c’est jamais la meilleure des idées. Mais des grands renois, Costil en a vu passer à Rennes … Pas impressionné, l’ancien caennais a fait le taff. Ni plus, ni moins.

Digne notes4 :  La plus belle rhinoplastie du game depuis celle des soeurs Olsen s’est fendu d’une performance correcte. Lui aussi était de retour en Nord Pas de Calais. Et pour lui aussi c’est tout ce qu’on retiendra (on n’est pas des bâtards, on dira pas que sur ses 18 centres, seulement 2 ont passé le premier poteau). Patrice Evra loves his game.

Rami notes5  : MIP de l’année 2016 pour son passage de la 9ème à la 4ème place de la hiérarchie des défenseurs centraux. Un award qu’il devrait perdre en 2017 au profit d’Aymeric Laporte ou de Lucas Hernandez.

Varane notes5 : Capitaine d’un soir, il était de retour en terres ch’ti. Et c’est sans doute la seule chose qu’on retiendra de ses 45 minutes. Remplacé à la mi-temps par Koscielny. Parce qu’il y a Atletico-Real ce week-end quand même …

Sidibé notes6 : Pas spécialement déter’ pour jouer arrière droit, il s’est parfois mué en numéro 10. Quelques « Samy Traoré » qui prouvent qu’il prend ses marques et de la confiance en bleu, une bien bonne chose pour le futur titulaire du poste.

Kanté notes6 : Nettoie, décrasse et dégraisse. Il confirme la légende qui voudrait que le savon de Marseille est fait à base de jus d’Ngolo. Pourquoi n’est-il d’habitude pas titulaire ? « Comprends pas » comme dirait le frérot Daniel Riolo.

Pogba notes6 : Comme beaucoup de ses coéquipiers, il n’a pas montré grand chose … Sa place de titulaire déja acquise, il a patiemment attendu la mi-temps. +1 pour la transversale exter’. Remplacé par Moussa Sissoko qui finit l’année comme il l’avait commencée, c’est à dire en étant le premier nom couché par Deschamps quand il faut lâcher une liste des 23.

Rabiot notes5 : Le marquis avait mis ses plus belles charentaises pour distiller ballons et touches de technicité sur la pelouse lensoise. Nul doute qu’on le reverra bien vite même s’il n’est pas à créditer d’une folle performance.  Remplacé par Thomas Lemar qui revêtait aussi le maillot des Bleus pour la 1ère fois. Caen formidable outil formation de milieux de terrain.

Dembouz notes4 : Il avait quelque chose à jouer ce soir et force est de constater que la marche est encore un peu haute. Encore un peu de patience et tout sera parfait, comme quand tu rencontres une 2000 en soirée. Remplacé par Nabilon qui joue toujours comme si à chaque appui il était à deux doigts de repartir à la Pitié Salpêtrière.

Payet notes5 : On sent bien que même quand il n’a pas plus envie que ça, il est au dessus des autres. Du déchet, mais peut-on lui en vouloir un 15 novembre lors d’un amical ?

Gameiro notes4 : Peu servi. Mais n’a pas mis sa pierre à l’édifice du mouvement #GirOUT. Rien que pour ça il ne mérite pas plus de 4.

Les éléphants

Gbohouo notes6 : l’actuel gardien du TP Mazembe a amusé la galerie à coups de prises de balles approximatives et crochets dans la surface. On a trouvé le mix entre les légendaires Copa Barry et Robert Kidibia.

Aurier notes5 : C’était un peu son match, il était de retour à Lens et avait face à lui ses potos Rabiot et Digne. Il s’est contenté du strict minimum. +1 pour la décoloration couleur maillot ivoirien.

Koné notes6 : Beaucoup de gens l’ont oublié mais Lamine Kone et Kevin Gameiro ont joué ensemble à Lorient. Face à son ancien coéquipier, il a juste fait preuve d’autorité pour imposer sa loi.

Kanon notes9 : A défaut de porter son équipe sur son dos, il a porté le numéro 9. Rien de surprenant, Akale avait le 3 et Aruna Kone le 2.

Traoré (non noté)  : On sait pas où il joue et on n’a pas cherché à savoir. On croyait que c’était Armand, Samy, Laciné Djimi ou même Ali Traoré … mais en fait rien à voir. Déception.

Késsié notes4La nouvelle perle de la Serie A a été très discrète. Sûrement impressionné d’affronter Paul Pogba et Ngolo Kanté, Franck a préféré se cacher. À bientôt à la Juve ?

Dié notes10 : Un tampon à la 3eme et un carton jaune, Serey n’a pas usurpé sa réputation de légende. On espère qu’il repartira avec une moule-frites, ca le changera du riz arôme maggie de la Mama.

Doucouré notes5 : Saute moins bien les lignes que Ladji sautait les haies.

Gradel notes4 : La légende de Bournemouth n’a pas pesé dans la rencontre. Elle est loin l’époque où LA CIV avait les frères Kalou, Gervinho, Baky Kone ou Akale sur les côtés.

Kodija notes4  : Jonathan Kodjia est quand même le premier joueur de foot à être moins célèbre qu’un internaute. Oui Tiinho Mendes, c’est toi le vrai Kodia.

Kalou notes2 : L’ancienne Bandiera du Losc n’a pas été sifflée par les supporters de Lens. Peut-être qu’ils n’ont juste pas capté sa présence sur le terrain. Un fantôme.