0

C’est une nouvelle qui risque de faire grand bruit mais qui n’a que peu été relayée dans l’Europe du football. Si personne n’en a vraiment parlé, c’est sans aucun doute car elle concerne le football féminin. Mais pas que …

Dans un entretien vidéo accordé à la chaîne de télévision CBS, Carli Lloyd (l’équivalent de Landon Donovan chez les filles) s’est offusquée du traitement pécuniaire réservé à l’équipe nationale américaine. Accompagnée de ses sistas Becky Sauerbrunn, Morgan Brian et Christen Press (l’équivalent de … euh …), Lloyd a réclamé pour elle et ses coéquipières un cachet équivalent à celui de l’équipe masculine, huitième de finaliste de la dernière Coupe du Monde, ainsi que de voyager en classe business lors de leurs déplacements professionnels.

Des demandes qu’elles justifient par leur niveau (Championnes du Monde en titre, 1/4 de finaliste des derniers JO) ainsi que par les recettes qu’elles ramènent à la fédération américaine.

« Nous sommes les meilleures du monde » a scandé Morgan Brian. « Nous faisons ça pour les générations à venir, pour la société dans laquelle on vit » a surenchéri Martine Luther Lloyd. Et si la fédération ne tranche pas en leur faveur ? Les Spice Girls invoquent la possibilité de faire grève. Un coup de pression bien pensé, le contrat liant la fédération aux internationales arrivant à son terme au 31 décembre …

A peine président, Donald Trump se voit donc confronté à son premier problème sociétal. Pas sur qu’il tranche en faveur de la bande à Lloyd …

 

Crédits photos : Big Teen Network