0

Ça fait un bon bout de temps qu’on ne s’était pas retrouvés pour parler championnat portugais tiens avec cette trêve internationale… Que dire, à part que Porto est amoureux des nuls (vous le comprendrez comme vous le voulez), que Benfica fait seul la course en tête, et que le classement est déjà, et comme tous les ans, coupé en deux. Ah oui, j’allais presque oublier la surprise Chaves qui semaine après semaine conserve des espoirs de qualification en Europa, et peut-être même en LDC, qui sait… La jeunesse peut parfois faire des merveilles. « La jeunesse est un art » comme le disait Oscar Wilde.

« Viser la Lune » : le titre, encore et toujours

Deux nuls, huit victoires et cinq buts de Pizzi, voilà le bilan ultra positif de Benfica en ce début de saison. Quelques semaines après avoir accroché un nul chanceux sur le terrain de Porto, les hommes de Rui Vitoria ont écrasé à domicile l’équipe de Moreirense, avec un doublé de l’homme fort de la saison Pizzi, et un but du mexicano Jimenez. De leur côté, les joueurs de Jorge Jesus continuent leur marche vers la deuxième place, significative de titre honorifique au Portugal, tout comme pour le second en France, avec une victoire courte un but à zéro. Derrière, on retrouve toujours le duo d’outsiders, dans le désordre ou dans l’ordre : Braga et Porto. Le premier, auteur d’un début de saison en demi-teinte, est actuellement dans une forme exceptionnelle qui l’a propulsé sur la troisième marche du podium (en atteste le dernier résultat 6-2 de l’équipe avec un doublé de Fonte). En revanche pour le deuxième, la situation est un peu plus compliquée car Porto n’est que quatrième après cette journée 11, de quoi tirer la sonnette d’alarme pour se remobiliser avant qu’il ne soit trop tard. Au fond du premier wagon zonent Chaves et Guimaraes, bien partis pour être les surprises de la saison, comme Rio Ave et Arouca avant eux. Attention à la trêve hivernale qui pourrait être traîtresse.

« J’ai encore rêvé d’elle » : ils rêvent d’Europe, mais peuvent-ils vraiment l’atteindre ?

Rio Ave d’ailleurs. Premier du deuxième tiers du championnat, ils ont remporté leur dernier match sur le score de un but à zéro contre Setubal, ce qui pourrait être de bon augure pour la suite. Avec quatorze points, à l’arrière, on retrouve le duo Estoril-Maritimo qui peut encore espérer pointer le bout de son nez au milieu du groupe de tête si les prochains résultats s’avéraient être plus que positifs. Ensuite, on retrouve un trio composé de Setubal, qui avait proposé un jeu plaisant et agréable en début de saison mais qui n’a pas su tenir le rythme avec seulement cinq points en autant de rencontres ; de Boavista, qui s’était relancé avec deux victoires et deux nuls, mais goûté à la défaite amère contre le Sporting, encaissant un but sur une entente splendide entre Gelson et Bas Dost. ; et enfin de Belenenses, dont le coach Julio Velazquez s’est vu enlever le poste d’entraîneur il y a peu. Depuis, une victoire et un nul contre le (grand?) Porto peuvent redonner le sourire aux supporters lisboètes, et l’espoir d’un avenir radieux sous le soleil du Portugal.

« Ne me quitte pas » : le « Dupraz Time »

Dans les profondeurs abyssales de la Liga Nos, on se retrouve nez à nez avec les sprinteurs les moins rapides des séries. Au couloir numéro un, Feirense, qui n’a plus goûté à la victoire depuis la cinquième journée et un déplacement du côté de Boavista. Couloir numéro deux, Arouca, qui aurait pu poursuivre sur sa lancée de sa saison précédente, mais qui accumule les désillusions depuis l’élimination en phases préliminaires de l’Europa League. Couloirs trois et quatre, Paços de Ferreira et Tondela, qui restent tous deux sur des dynamiques différentes mais qui se mettent à l’abri de la zone de relégation. A noter d’ailleurs la performance de Wagner, qui avec un doublé en deux minutes a offert une victoire cruciale à Tondela face au coriace adversaire de Guimaraes. Enfin, dans les couloirs extérieurs, les équipes de Moreirense et Madeira, qui comptent seulement deux victoires en championnat. Un bien triste constat après onze journées..

Résultats :

Journée 11 :

Vitoria Setubal 0-1 Rio Ave (18′ Filipe Augusto)
Chaves 0-0 Maritimo
Nacional Madeira 0-1 Estoril (8′ csc A.Ghazal)
Boavista 0-1 Sporting Portugal (25′ B.Dost)
Belenenses 0-0 Porto
Arouca 1-0 Paços de Ferreira (6′ Jorge Intima)
Benfica 3-0 Moreirense (32′ 58′ Pizzi- 88′ R.Jimenez)
Tondela 2-1 Vitoria Guimaraes (84′ 85′ Wagner / 75′ Tiquinho Soares)
Braga 6-2 Feirense (8′ 42′ R.Fonte – 22′ A.Hassan – 55′ sp 60′ W.Eduardo – 88′ R.Horta / 13′ csc L.Rosic – 65′ Platiny)

Le moment Ederzitogol :

Après avoir débloqué son compteur but, notre Ederzitogol national voit approcher Bielsa du domaine de Luchin. Dans sa tête, les coup-francs de Payet, les têtes de Gignac, la traversée de Mandanda. Et si lui aussi profitait du sorcier argentin pour (re)lancer sa carrière ?

Photo credits : http://mediaserver4.rr.pt/