3

Ah que cette année 2016 nous aura réservé des surprises footballistiques ! Les plus nostalgiques vont encore se remémorer quelques jours l’avènement de Zizou, le poteau de Gignac, les affaires Aurier, les FootballLeaks et autres péripéties qui ont rythmé les 365 jours de l’année écoulée.

Mais 2017 arrive à grands pas, et grâce à notre boule de cristal on vous dévoile en exclusivité mondiale les acteurs qui feront l’actualité footballistique des 365 jours à venir.

Attention spoiler.

Kylian Mbappé : On commence par un facile tant le potentiel du gamin saute aux yeux de l’Europe entière. Buteur élégant, flair de renard, Mbappé a tout de la nouvelle coqueluche du football français. Sauf un contrat max et un départ à l’étranger. Ca tombe bien, Monaco doit dégraisser chaque année. Alors Kyky, plutôt Angleterre ou Allemagne ?

Florian Thauvin : Le phénix de la Canebière. Après des années de fulgurances, puis une année gâchée par un transfert foireux et contre son gré à Newcastle, et si 2017 était l’année de Flotov ? Sur ses dernières performances, l’idée n’est pas déconnante, et le savoir mieux entouré en 2017 ne pourra sans doute que le bonifier. Allez hop, un enfant à Chacha et un retour en EDF pour la bandiera marseillaise.

Julian Draxler : Qu’il réussisse à relever le projet QSG ou qu’il participe à son coup de mou, le beau teuton arrive dans la capitale française avec une caravane d’attentes à traîner. Des supporters parisiens redevenus intransigeants, un projet qui s’essouffle, des cadres qui bégayent, un coach pas toujours soutenu et un staff qui se tire dessus, Julian l’élu doit régler tout ça.

Les « Giovani Promesses » : Alors que leur nation, pourtant reconnue comme un modèle en matière de ballon rond, peine à retrouver de sa superbe, ils sont l’avenir et déja le présent. Eux, ce sont les Belotti, Donnarumma, Bernardeschi, Gagliardini, Caldara… Bon ils sont un peu trop nombreux pour tous être cités alors on leur consacrera bientôt un dossier spécial. Mais préparez-vous à revoir l’Italie casser des bouches …

Mahmoud Dahoud : Un prénom qui donne des frissons aux Dieudonnistes, une dégaine à vendre des porte-clés sous la Tour Eiffel, mais qu’on ne s’y trompe pas : Mahmoud va affoler le mercato d’été 2017. Promis à Liverpool, nul doute que les autres grands clubs d’Europe voudront s’arracher le Syrien de Gladbach.

Adrien Rabiot : Retour à Paris, cette fois-ci pour parler d’un Titi, mais quel Titi. Adri le Marquis, celui qui like des gros tarpé sur Instagram et qui lâche des partidazos contre des géants en LDC. S’il est épargné par les blessures, il pourrait devenir le métronome du jeu parisien. Ne lui manque plus qu’une Wag célèbre et le protégé de Véronique prendrait définitivement son envol.

Gianni Infantino : Le chauve le plus puissant du game va nous pondre une Coupe du Monde à 205 pays pour faire exploser les droits télé, on va tous clignoter comme une guirlande de Noël.

Jorge Mendes et Mino Raiola : On n’a pas encore réussi à décrypter leurs plans diaboliques mais on se fait pas de soucis pour eux, ils vont certainement à nouveau ramasser des grosses primes à la signature cette année. Faites vos jeux : Pepe ? Matuidi ? Simeone ? Di Maria ? Lukaku ?

Les clubs chinois (et le Milan AC) : Si vos frères sont dans une impasse, qu’ils aiment l’argent et qu’ils tapent correctement dans un ballon, conseillez-leur la Chine plutôt que la Syrie, les asiats se spécialiseront encore plus dans l’import de mercenaires.

La génération 87 : Parce qu’à chaque trimestre, un des quatre fantastiques que sont Menez, Ben Arfa, Nasri et Benzema nous sort une giga histoire, 2017 ne devrait pas échapper à la règle. Petite pièce sur Hatem, une dernière frasque avant la Turquie.

La CAN : Un mois de pelouses sans terre, d’équipes et de supporters survoltés, d’anecdotes qui seront racontées dans Le Vestiaire, d’Hervé Renard au top de son swag, de pattes de poulet mises derrière les buts, de tiki taka, de taconazos, et des tout droit de Njié. Vivement putain !

Auraient pu être cités : Javier Pastore et son départ inéluctable du PSG, Mathieu Valbuena et son procès, Antonio Conte et son titre de champion d’Angleterre, Zinedine Zidane pour sa deuxième LDC, Franck McCourt pour le projet OM Champions, Jean-Michel Aulas et ses collègues arbitres, Pascal Praud et ses analyses fines, Nabil Djellit et ses infos mercatos, Titi et Youss pour les #CCMG qui arrivent …

Bref, le football c’est magnifique, olalala comme on a hâte.

Crédits photos : AFP PHOTO / VALERY HACHE