1

Dans cette finale ouverte de Ligue Europa, c’est le club le plus expérimenté qui s’est imposé. Au terme d’un match assez plat, United s’impose 2-0 et remporte son troisième trophée de la saison. Deux et demi si on ne compte pas vraiment le Community Shield.

Les Hollandais

Onana  : Onana where are your hands ? Pas loin sur le premier, pas loin sur le deuxième. Loin de la Coupe au final.

Riedewald  : Aucune idée de qui il s’agit.

De Ligt  : Was not de… ligt…ful.

Sanchez  : Ce charmant défenseur fécondé à partir des gènes d’Eder Balanta et d’un sanglier en rut dégage beaucoup de virilité et de sympathie.

Veltman  : Est svelte man.

Schone  : N’a pas posé beaucoup de problèmes à Pogba et les siens. Manchester lui dit Danke Schone.

Klaassen  : Pas la grande classe ce soir mdr.

Ziyech  : Hakim s’est yech.

Traoré  : On a revu planer le fantôme de Dennis Oliech le temps d’un soir et c’était pas déplaisant. Que dieu préserve le grand Dennis.

Younes  : Ne se sent en sécurité qu’avec la présence du sergent Jallet. Comme prévu la milice d’El Capitano Varela est beaucoup virile envers les petits bougres dans son genre.

Dolberg  : Pour plus d’informations voir son prénom.

Les Anglais

Romero  : Grand bonhomme bien qu’il n’ait pas eu grand chose à faire ce soir. Tant pour son niveau que sa mentalité.

Darmian  : A l’image de ses coéquipiers, un match tout en discipline qui confirme sa saison crescendo.

Blind  : En patron de la défense, il a su guider ses trois copains du fond de la classe.

Smalling  : Toujours au marquage de Dolberg. Il a rendu Kasper invisible.

Valencia  : Parfois un peu débordé sur son côté, l’homme qui rentre encore son maillot dans son short a su tenir son rôle de capitaine.

Fellaini  :  Allez monsieur, il faut brancher son cerveau maintenant.

Herrera  :  Le meilleur joueur de la saison de Manchester United termine bien l’année. Quel fantastique joueur de futból.

Pogba  : Très bon dans les transitions notamment grâce à ses passes laser entre les lignes. Il a également offert le premier but à son équipe après une frappe du gauche contrée.

Mata  : Peu en vue, il a fait le sale boulot pour permettre l’équilibre défensif de son équipe.

Mkhitaryan  : Hargneux, l’Arménien n’a pas sorti la meilleure de ses perfs, loin de là malgré son but. Complètement aux antipodes de ce qu’il pouvait produire la saison dernière…

Rashford  : Encore un bon match pour Alex Hunter. Il a plusieurs fois mis la défense de l’Ajax dans le mal sachant qu’il se retrouvait souvent esseulé devant.