0

Fini le vélo, le football reprend ses droits au sein du Vélodrome. Importantissime pour asseoir ses nouvelles ambitions, ce Q3 est pris très au sérieux par un Marseille qui envoie son équipe type. Face aux valeureux Belges, les olympiens ont gagné 4-2 et négocient pas trop mal le match aller. Epilogue de ce Q3 la semaine prochaine, avec le retour en terre flamande.

Les hommes de Roudi

Mandanda  : Il fêtait son retour mais c’est un peu comme s’il n’était jamais parti. L’OM est toujours sanctionné de pénaltys, la défense est toujours prise à défaut 50 fois par match, et le gardien n’est jamais à l’abri de faire une boulette. Bon retour à l’OM, Steve.

Evra  : Quel est le point commun entre Arsène Wenger, un homme précoce et Tonton Pat ? Les trois ne savent pas s’arrêter au bon moment.

Rolando  : Je le connais, tu le connais, on le connait. Il n’a pas changé, mêmes défauts, mêmes qualités. Donc moyen.

Rami  : En forme, solide dans les duels, Adil a réussi son baptême du feu. A voir face à des oppositions plus complexes.

Sakai  : Beaucoup de sourires, peu de qualités. Régulièrement en retard, offensivement pas toujours adroit. Oui il est disponible et motivé, mais l’OM a besoin d’un arrière droit, pas d’un bénévole associatif.

Gustavo  : Du déchet mais il a montré en 90 minutes toute la panoplie du milieu défensif. Pas toujours do Brasil, mais régulièrement efficace.

Sanson  : El Pibe De Ore de Saint-Doulchard a repris son rythme de croisière. Caviar, volume de jeu et petit but à la clé.

Lopez  : Le plus petit sur le terrain, pas le moins talentueux mais certainement pas le plus en jambes. Toujours des problèmes dans l’impact et dans la constance.

Payet  : Le nouveau capitaine de l’OM (oui oui) redémarre sur de toutes petites bases. A chaque touche, on sent que la lumière peut venir mais l’un dans l’autre, il n’a pas éclairé grand chose. Mais, au final, c’est une passe décisive, et une ouverture lumineuse qui amène le deuxième but. T’es chiant à noter Dimitri.

Thauvin  : Une moule pas fraîche est une moule indigeste. C’est pareil pour Thauvin.

Germain  : Un triplé. Pour son premier match. Sorti sous l’ovation des 45 000 spectateurs. Y’a pire comme début …