0

Après un peu plus de 2 mois d’attente sans ballon rond, 11 semaines de vaches maigres et 75 jours d’excitation sur le marché des transferts, le championnat de l’élite française de football revient bientôt avec une nouvelle dénomination. Alors que ses homologues anglais et espagnols se sont affiliés à des entreprises du secteur bancaire (respectivement la BBVA et la BARCLAYS), l’appel d’offres du naming du Championnat de France de Ligue 1 a été remporté par CONFORAMA, le 2ème détaillant de mobilier et d’objets de décoration en France, moyennant un montant inférieur à 10 millions d’euros par saison et ce pour les trois prochains exercices.

Avant de vous installer confortablement sur vos canapés pour profiter d’une saison qui s’annonce palpitante à tous les étages, nous vous proposons un panorama complet des forces en présence en débutant par les clubs qui devraient sauf surprise se trouver aux antipodes du classement à l’issue de la dernière journée.

La lutte pour le maintien

Strasbourg

Arrivées : Benjamin Corgnet (Libre), Nuno Da Costa (Valenciennes), Bingourou Kamara (Tours),  Kenny Lala (Lens), Jonas Martin (Betis Séville), Pablo Martinez (Angers), Idriss Saadi (Cardiff City).

Départs : Hicham Benkaïd (Orléans), Khalid Boutaïb (Malyataspor), Laurent Dos Santos (Valenciennes), Baptiste Guillaume (Angers), Felipe Saad (Lorient).

11 type probable au début du championnat :

Enjeux du club et joueurs à suivre :

Dix ans après sa dernière saison au sein de l’élite du foot hexagonal, le club alsacien redécouvre les sommets du monde professionnel.

Après une longue traversée du désert ayant mené le club dans les abîmes du foot français, le Racing a su rebondir avec l’appui de la région dans un premier temps puis d’un conglomérat d’investisseurs locaux en 2012 porté par Marc Keller, ancien illustre joueur des 90’s.

Pour ses retrouvailles avec la Ligue 1, le board alsacien a décidé de renouveler sa confiance envers Thierry Laurey, l’entraîneur qui leur a offert le titre de champion la saison passée. Après une première expérience mitigée en Ligue 1 avec le Gazelec Ajaccio, le coach alsacien a semble-t-il tiré les enseignements de sa précédente expérience.

En effet, des joueurs expérimentés vont venir garnir le milieu strasbourgeois en les personnes de Jonas Martin et Benjamin Cornet. Le natif de Besançon vient se relancer à la Meinau après une expérience pas aussi bonne qu’espéré en Andalousie. Le second cité, natif de Thionville en Moselle, tentera lui de prouver aux  dirigeants qu’il dispose de bons restes. La venue de ces deux joueurs témoigne également du souhait de la direction de réaliser un ancrage régional dans le Grand Est. Le symbole du renouveau strasbourgeois et troisième joueur à suivre cette saison sera Jérémy Grimm qui, du haut de sa trentaine, sera le garde-fou du milieu alsacien.

Les Strasbourgeois pourront compter sur la ferveur de la Meinau pour mener à bien leur mission commando et engranger un maximum de points à domicile. Si les visiteurs sous-estiment ce promu, ils repartiront de la capitale européenne les valises vides de points.

Projection de classement : au mieux un maintien à l’arraché, au pire une place de barragiste.

Troyes

Arrivées : François Bellugou (Lorient), Mathieu Deplagne (Montpellier), Gabriel Dos Santos (Lille), Jan Kaye (Grenoble), Saif-Eddine Khaoui (Marseille), Bryan Pelé (Brest), Oswaldo Vizcarrondo (Nantes).

Départs : Henri Bienvenu, Franck Grandel, Mahmadou N’Diaye, Carlos Rincon, Xavier Thiago (Valenciennes).

11 type probable au début du championnat :

Enjeux du club et joueurs à suivre :

Experts dans l’art à faire l' »ascenseur », les aubois ont appuyé sur le bouton leur permettant d’accéder à l’étage supérieur à l’issue d’un barrage réinstauré par la LFP.

Les derniers exercices de l’ESTAC en Ligue 1 étaient marqués par un fond de jeu et des intentions de jeu offensifs reconnus par les observateurs, mais plombés par des lacunes défensives criantes. Ces déséquilibres et le manque d’efficacité dans leur zone de vérité n’ont pas permis au club de Daniel Masoni de s’installer durablement parmi l’élite. La bande à Nivet semble avoir retenu la leçon en ayant recruté des joueurs avec beaucoup d’expérience et habitués à jouer le maintien.

Les joueurs à suivre seront les recrues estivales à ce jour qui devraient débuter à domicile contre le Stade Rennais à savoir Vizcarrondo, Deplagne et Bellugou.

Projection de classement : dans le meilleur des cas Troyes devrait lutter pour accrocher une place de barragiste mais ton bookmaker préféré mise sur une 19ème voire 20ème place… Si ces conjectures se confirment il faudrait penser à changer de sponsor maillot. OTIS, KONE et SCHINGLER se bousculent déjà devant le bureau du président troyen.

Amiens

Arrivées : Mathieu Bodmer (Guingamp), Jean-Christpohe Bouet (Dunkerque), Issa Cissokho (Angers), Prince-Désir Gouano (Atalanta), Gaël Kakuta (Deportivo La Corogne), Brighton Labeau (Monaco).

Départs : Alioum Ba (Laval), JoachimEickamyer (Les Herbiers), Jordan Lefort (Quevilly Rouen), Richard Soumah (Maccabi Petah Tikva).

11 type probable au début du championnat :

Enjeux du club et joueurs à suivre :

Après leur fin de saison épique et une intersaison polluée par la possibilité d’une rétrogradation administrative suite au dernier coup du président Lorientais prêt à tout pour rester une saison supplémentaire en Ligue 1, Amiens évoluera pour la première fois de son histoire en Conforama Ligue 1 avec des débuts au Parc des Princes. Que demande le Pueblo ?

Les Amiénois ont recruté avec leurs moyens avec en tête de gondole trois visages connu du football hexagonal : Bodmer qui aura la délicate mission de stabiliser une défense qui n’a aucune expérience de ce niveau, Cissokho qui apportera son expérience au groupe Picard, et l’un des ex plus grands espoirs du football français en la personne de Gaël Kakuta. Après un transfert sous les feux des projecteurs à Chelsea et avoir été champion d’Europe U19 avec la France au Stade Malherbe, c’est la dernière chance pour le néo international congolais de faire décoller sa carrière pour de bon. A 26 ans les trains vont commencer à se faire rares comme un RER en fin de service…

Projection de classement : Sans faire offense au club Picard, il devrait terminer dans les deux dernières places du classement ; à eux de faire le maximum pour faire meilleure figure que Troyes lors de la saison 2014-2015

Dijon

Arrivées : Benjamin Jeannot et Wesley Lautoa (Lorient), Eden Massouema (Paris FC), Wesley Saïd (Rennes), Naïm Sliti (Lille), Cédric Yambéré (Bordeaux).

Départs : Yunis Abdelhamid (Reims), Loïs Diony (Saint-Etienne), Pierre Lees Melou (Nice), Jordan Loties (Libre), Marvin Martin (Lille), Yohan Rivière (Libre).

11 type probable au début du championnat :

Enjeux du club et joueurs à suivre :

Comme un symbole, le maintien de l’équipe bourguignonne est venu récompenser les ambitieux dans le jeu et la philosophie du coach Dall’Oglio. Orphelin des révélations Lees Meelou dans l’entre-jeu (parti passer un cap sur la Riviera sous les ordres d’un autre apôtre du beau jeu : Lucien Favre) et Diony (parti mettre à profit sa vitesse et sa puissance sur le front de l’attaque stéphanoise), le DFCO devra se trouver de nouveaux tauliers pour perpétuer cette dynamique esthétique qui, si elle est au rendez vous, devrait solder l’exercice 2017-2018 par le même succès.

Pour s’assurer le maintien le dernier rempart dijonnais devra réaliser une saison à minima du même acabit. S’il arrive à confirmer cette saison nul doute que l’aventure en rouge et noir s’arrêtera ici pour lui.

Un autre joueur  devra passer par la case confirmation c’est l’avant centre Cap Verdien Tavares qui va devoir cette année être encore plus décisif afin de pallier le départ de son comparse cité ci-avant. La tâche s’annonce tout sauf simple mais c’est sans compter sur l’apport de la dernière recrue du club prêté avec option d’achat par Lille, j’ai nommé Naïm Sliti. L’international tunisien apportera une touche technique supplémentaire qui ne sera pas de trop pour aider le club à prolonger le plaisir parmi les 20 meilleurs clubs français.

Projection de classement : entre la 15ème et 17ème place.

Caen

Arrivées : Alexander Djiku (Bastia), Adama Mbengue (Diambars de Saly Dourbel), Stef Peeters (Saint-Trond), Brice Samba (Olympique de Marseille).

Départs : Jordan Adéoti (Auxerre), Syam Ben Youssef (Kasimpasa), Frederic Guilbert (Bordeaux), Jean-Victor Makengo (Nice), Steed Malbranque (Libre), Exaucé Ngassaki Ndongo (Brest), Nicolas Seube (Libre), Jordan Tell (Rennes), Alaeddine Yahia (Libre).

11 type probable au début du championnat :

Enjeux du club et joueurs à suivre :

Après une saison difficile et un maintien arraché au Parc des Princes lors de la dernière journée, Garande a sorti la sulfateuse dans la presse cet été pour étaler sur la place publique ce qu’il reprochait aux joueurs qui n’étaient pas à la hauteur selon lui. Certains sont donc logiquement partis loin de Malherbe (les défenseurs centraux Yahia et Ben Youssef pour ne citer qu’eux).

Comme celui de son homologue troyen, le fond de jeu des normands a souvent été loué ces dernières années mais a cruellement fait défaut lors du précédent exercice. L’objectif prioritaire pour les Caennais sera de renouer avec leurs philosophie de jeu et régaler les supporters rosso azzurri. Si cet objectif est atteint la mission sera réussie sans trop de difficultés, de quoi redonner le sourire au Monchi du Calvados.

Les joueurs à suivre seront :

  • Le nouveau gardien, Brice Samba, qui revient sur des terres normandes qu’il connaît puisqu’il a été formé chez le voisin havrais. Il devra se réaliser une meilleure saison que Vercoutre qui a subi lui aussi les foudres de son coach.
  • Un autre joueur critiqué devra réhausser son niveau de jeu pour fluidifier les transitions normandes et bonifier les coups de pieds arrêtés qui comme nous le savons tous sont importantissimes dans le football moderne et plus encore quand on lutte pour maintenir sa place parmi l’élite : Féret.
  • Le dernier joueur à suivre cette saison sera l’avant centre croate qui, s’il réédite une saison de même facture, obtiendra ce coup-ci son bon de sortie au prochain mercato estival.

Projection de classement : entre la 15ème et 17ème place.

Metz

Arrivées : Quentin Beunardeau (Tubize), Abbie Jallow (Real de Banjul), Moussa Niakhaté (Valenciennes), Ibrahima Niane (Génération Foot), Geronimo Poblete (Colon Santa Fé), Nolan Roux (Saint-Etienne), Lucas Toussaint (Seraing).

Départs : Mederic Deher (Libre), Cheikh Diabaté (Osmanlispor), Mevlut Erding (Istanbul Başakşehir), Georges Mandjeck (Sparta Prague), Boris Mathis (Everton), Guido Milan (Veracruz), David Oberhauser (Platanias FC), Ismaila Sarr (Rennes), Franck Signorino (Libre).

11 type probable au début du championnat :

Enjeux du club et joueurs à suivre :

Un recrutement discount couplé à une vague de départs importants ont permis aux grenats d’avoir une balance excédentaire à date dans ce mercato. Il n’était fort probable que durant ce mercato estival l’une des deux révélations sénégalaises de la saisons passée Nguette et Sarr ne prennent la poudre d’escampette. Le second cité à signé pour un montant très important dans le cadre d’un transfert record pour les Grenats (17 millions d’euros). Amputer de son joyau, l’équation pour assurer le maintien semble alors plus que compliquée pour les hommes d’Hinschberger. Cet amateur des matières scientifiques devra redoubler d’efforts pour trouver la bonne formule et permettre à son club de réaliser une 60ème saison dans l’élite en 2018. Il pourra s’appuyer sur ce qui est pour l’instant sa recrue phare, transfuge de Saint Etienne : Nolan Roux. Ce dernier retrouvera en Moselle une ancienne connaissance du Forez en la personne de Cohade. Il pourra également compter sur l’autre milieur relayeur messin (Jouffre) pour faire exploser (sans mauvais jeu de mots) les tribunes de Saint-Symphorien.

Projection de classement : entre la 15ème et 17ème place.

Montpellier

Arrivées: Rubben Aguilar (Auxerre), Kévin Bérigaud (Angers), Johan Djourou (Hambourg), Jonathan Ikoné (PSG), Benjamin Lecomte (Lorient), Pedro Mendes et Giovani Sio (Rennes), Jérémie Persan-Clemente (Olympique de Marseille).

Départs : Mathieu Deplagne (Troyes), Alexandre Llovet (FC Lusitans), Steeve Mounié (Huddersfield Town), Mamadou Ndiaye (Libre).

11 type probable au début du championnat :

Enjeux du club et joueurs à suivre :

Cette saison aura du côté de la Paillade un goût amer puisque c’est la première saison sans le symbole du club. Les hommes de Michel Der Zakarian auront à cœur de rendre hommage à leur défunt président qui nous a quittés durant l’intersaison. Pour mener à bien cette mission et connaître une saison moins sinusoïdale que la précédente, les Héraultais se sont montrés actifs sur le marché des transferts. La famille Nicolin a réussi à mettre la main sur l’ancien Lorientais Lecomte, l’un des meilleurs gardiens de but de la saison 2016-2017. Les acquisitions bretonnes se sont poursuivies mais cette fois-ci à Rennes avec les renforts de Mendes et surtout Sio qui excelle dans les équipes moins huppées (jurisprudence sochalienne). Le troisième joueur à suivre sera le sophomore Skhiri qui aura pour mission de stabiliser l’entrejeu et de bonifier les premières relances. Nous n’avons pas cité le VRP du total régal cher à Smaïl Bouhabdellah sur BeinSports puisque sauf surprise Boudebouz devrait tenter une expérience à l’étranger et ce malgré la blessure contractée en fin d’année.

Projection de classement : entre la 15ème et 17ème place.