[Premier League] Manchester City – Liverpool : les notes

Choc des titans cet après midi en Angleterre entre Manchester City, quatrième avant le match, et Liverpool, deuxième. Pour cette alléchante affiche de la quatrième journée de Premier League, c’est City qui s’impose (5-0) à l’issue d’un match maîtrisé mais entaché par l’attentat de Mané sur Ederson. Bulletin de notes.

City :

Ederson (non noté) : L’adaptation à la Premier League semblait très bien se passer jusqu’à ce que Mané n’en décide autrement. Relances précises, arrêt salvateur sur l’occasion de Salah, le nouveau gardien de City a déjà convaincu. Remplacé par Claudio Bravo qui aurait aussi bien pu rester sur le banc tant il n’a rien eu à faire.

Danilo  : Titularisé par Pep, l’ancien madrilène n’a pas été réellement inquiété mais a globalement été solide.

Mendy  : La nouvelle mascotte Citizen urine déja sur la Premier League. Un peu invisible en première mi-temps, il a fini par trouver sa place et multiplier les actions intéressantes avant de parfaitement servir Sané pour le quatrième but.

Otamendi  : Le punk à chien le plus solide sur les appuis est tombé sur des mecs plus vifs que lui. Comme à chaque match…

Stones  : Précieux en défense pour rattraper les boulettes de Nico, il s’est montré à la hauteur de par sa solidité et sa sérénité.

Walker  : Un mec qui filme son chien manger le cul de sa compagne ne peut pas avoir une bonne note.

Fernandinho  : Totalement inégal globalement décevant, le petit Fernand a sauvé son match sur quelques passes ben senties.

Jesus  : Un but de refusé, deux de validés. Dans tous les bons coups. Remplacé par Sané qui a lui aussi été étincelant.

De Bruyne  : Frétillant, précis, le meilleur Belge de Premier League a encore une fois illuminé le terrain. Deux passes décisives pour compléter sa collec et une vision de jeu toujours aussi stupéfiante.

D. Silva  : Depuis qu’il a rejoint le clan des chauves, il a un flow terrible. Sur le terrain, c’est toujours et sans surprise un crack.

Aguero  : Un but et une passe décisive généreuse, comme d’hab. Le Kun aime manger du Red.

Liverpool :

Mignolet  : Il en a pris 5 quoi…

Klavan  : Crucifié par Jesus. Vous l’avez ?

Moreno  : Guère plus inspirée que son compère en défense centrale, Nadine Moreno a subi les assauts des citizens pendant 90 minutes.

Matip  : Quelqu’un peut aller secouer Joël ?

Alexander-Arnold  : L’homme aux deux prénoms n’était pas dans son assiette. Un match fantomatique pour le jeune anglais qui nous a semblé tout paniqué.

Can  : Un flow à te faire douter de ton hétérosexualité. Un toucher de balle à en faire frissonner son vis à vis. Parfois inspiré, il a fait douter le milieu de terrain mancunien avant de sombrer avec le reste de son équipe.

Henderson  : Et si s’appeler Jordan n’était pas son seul défaut ?

Wijnaldum  : En toute honnêteté on a remarqué qu’il était sur le terrain quand il a été remplacé par Milner. L’ancien citizen a quant à lui eu le mérite de réveiller l’Etihad Stadium, qui l’a copieusement sifflé.

Mané  : Meilleur joueur des Reds avant son exclusion, il prend un rouge avant la mi-temps pour un high-kick spectaculaire sur Ederson.

Firmino  : Le porte parole LGBT de la Mersey a passé un après-midi difficile. Privé de ballons, peu percutant, il a fait un match insipide, pas aidé par l’infériorité numérique de son équipe.

Salah  : Elégant et dangereux en première mi-temps, il a malheureusement été sorti à la pause, et a cruellement manqué à son équipe. Reviens vite Momo.

 

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire