Deux semaines après avoir été ridiculisé par Monaco 1-6, l’OM avait à coeur de redorer son blason contre une équipe de Rennes qui n’avait pas encore gagné cette saison. Pris à la gorge dès le début du match, l’OM n’a jamais su faire trembler la bande à Salma Hayek. Score final 1-3.

La bande à Rudi

Mandanda  : Depuis quelques temps, il est toujours trop court. Ça devient une mauvaise habitude.

Evra  : Des grandes déclarations dans les médias pour être oxy à la 2ème minute. On est pas loin de la faute professionnelle.

Abdennour  : Sans tirer de conclusions hâtives, pas sur que Rolando fasse pire ce soir. Finira blessé. Belle soirée.

Rami  : Quand ça court en face, c’est compliqué, quand ça dribble en face, c’est compliqué, quand ça se déplace bien en face, c’est compliqué …

Sakai  : Sa seule qualité étant d’être gentil et courageux, il a clairement plus le profil pour être délégué de classe que footballeur professionnel. Remplacé à la 35ème par Bouna Sarr (). Un changement incompréhensible et qui n’aura rien changé.

Sertic  : On ne rappellera jamais assez l’importance d’avoir un bon agent.

Sanson  : Il ne fait plus rien de bon et ça se ressent beaucoup dans le jeu olympien. Buteur mais pas convaincant.

Lopez  : En 6 mois il a perdu son pucelage, Montaine des Marseillais, et son football. Pas aidé par ses collègues.

Payet  : De retour ce soir, il est toujours pataud et inefficace. Malgré tout, passeur décisif. Sympa pour la ligne de stats.

Thauvin  : On lui a préféré ses prestations avec les Bleus.

Germain  : Beaucoup de peine pour lui, venu se mettre dans une galère terrible du côté du Vélodrome.

La bande à Gourcuff

Koubek  : Gants vissés, coupe laquée, français pas maîtrisé, la filière des gardiens tchèques, bientôt présentée par Bernard de la Villardière dans Enquête Exclusive.

Baal  : Il a grignoté Thauvin, Payet Sakai, Sarr… Quand Baal passe, son vis à vis trépasse.

Gnagnon  : Futur grand. Ça se voit même quand l’adversité est ridicule.

Nyamsi  : Premier match pro au Vélodrome et une promenade de santé. On a connu pire début pour un jeune …

Traoré  : Cantonné à des tâches défensives, l’ancien latéral du Stade de Reims a bien tenu son couloir, sans fioriture.

André  : Quaterback du soir. Un milieu précis, qui travaille, et qui joue simple, brrrrr Rudi Garcia en a des frissons dans le dos.

Prcic  : Complémentaire avec son collègue du milieu, il a transformé l’entrejeu rennais.

Bourigeaud  : Bien aidé par l’absence du trio Sertic-Evra-Aymen, il a régalé dans le jeu et surtout sur coup de pied arrêté.

Khazri  : Ses dents du bonheur et sa justesse technique nous avaient manqué. Welcome home Wahbi.

Sarr  : Clairement le meilleur Sarr sur le terrain.

Mubelé  : Ça court, ça bouscule, c’est pas beau à voir, mais contre des grabataires c’est foutrement efficace. Pas contre, très mauvais tireur de pénalty.

L'Equipe Ultimo Diez