[Ligue des Champions] Barcelone – Juventus : les notes

Première journée de Champions League et premier choc. La Juve, finaliste l’an passé, allait défier un Barcelone new look au Camp Nou. Et comme souvent, dans les soirées de gala, un homme s’était paré de son plus beau smoking. Même un bon Buffon n’a rien pu faire … Les notes !

La bande à Ernesto

Ter Stegen  : Soirée tranquille pour le portier allemand, au bon endroit au bon moment pour les rares parades qu’il a eu à effectuer

Alba  : Le Jordi Alba de l’EURO 2012 est de retour, un des hommes forts de Valverde cette saison à coup sûr

Umtiti  : La sérénité d’un futur taulier du vestiaire

Piqué  : Tient la défense du Barça comme a son habitude mais semble toujours penser à Ronaldo sur les contre-attaques

Semedo  : Costaud défensivement, un poil plus timide offensivement. Le point positif : une relation avec Dembouz qui pourra se révéler intéressante à l’avenir

Busquets  : nom masculin : discret mais efficace

Rakitic  : Beaucoup plus serein que la saison dernière, il récupère sa place de titulaire en même temps que le sens du but

Iniesta  : Le Benjamin Button du football, plus le temps passe plus il excelle

Messi  : Leo semble décidé à prouver au monde qu’il est encore le meilleur joueur de monde

Dembouz  : Timide dans le jeu mais malgré tout toujours aussi facile ballon au pied.

Suarez  : Une remise superbe pour Messi, un but annulé pour hors-jeu, son échauffement pour le Pichichi s’est bien déroulé

La bande à Massimiliano

Buffon  : S’est fait mettre sur les fesses par beaucoup trop de légendes ces derniers temps …

Sandro  : A fait la connaissance d’Ousmane Dembelé. Dormira moins bête, mais un peu plus sale.

Benatia  : Il aurait parfaitement sa place dans la défense actuelle de l’OM.

Barzagli  : Bonucci parti au Milan, Chiellini blessé, l’ancien historique de la BBC semble bien orphelin de ses petits copains.

De Sciglio (non noté) : Sa sortie sur blessure fut son highlight du match. Remplacé par Sturaro () qui n’échappe pas à la règle et qui a lui aussi pris son lot de crotte de nez en pleine face.

Matuidi  : Les branlées contre le Barça, il connaissait déja …

Pjanic  : Tu te souviens quand au lycée, tu devais sauver de la noyade le mannequin au fond de la piscine ? Bah ce soir, Pjanic était David Hasselhoff et la Juve était le mannequin qui coule.

Dybala  : La masterclasse de Messi lui a montré que s’il était l’avenir, la Pulga restait le présent du football mondial.

Costa  : Il a subi ce que ses ancêtres ont vécu en leur temps, une colonisation portugaise. Semedo s’est régalé.

Bentancur  : Pas à son poste. Mais surtout pas dans son match.

Higuain  : Très rarement dans le cadre de la caméra, mais assez pour qu’on aperçoive sa vilaine calvitie en formation.

J'arrive toujours soigné comme une passe de Toni Kroos.

Laisser un commentaire