4

Le DiegoCostico ! Entre l’ancienne et la nouvelle équipe du brésilo-espagnol, c’est clairement la tête du groupe C qui est en jeu. Dans un Estadio Metropolitano flambant neuf, les Blues de Conte ont éteint de fébriles madrilènes, par un but de Michy à la dernière seconde. Score final 2-1.

La bande à Cholo

Oblak  : Jan a vu ses montants retarder l’échéance mais n’a rien pu faire sur les deux buts londoniens.

Filipe Luis  : Moins en difficulté que l’autre latéral madrilène, le Brésilien a pourtant réalisé un match sans saveur.

Lucas  : Comme son mentor, le jeune français a eu beaucoup de mal à contenir les vagues blues et s’est fait manger par Morata sur l’égalisation. +1 pour le penalty obtenu.

Godin  : Mis à l’amende par un Alvaro des grands soirs, l’Uruguayen a laissé au vestiaire son costume de patron.

Juanfran  : En difficulté face à un Hazard remuant, le vétéran espagnol a livré une prestation mitigée compensée par son apport offensif.

Saul  : Match décevant de l’espoir madrilène, faut se reprendre gamin.

Thomas  : Le Ghanéen a réussi à combler tant bien que mal les brèches laissées par ses comparses du mitard. Précieux dans les relances et l’orientation du jeu, on comprend mieux pourquoi il a poussé sur la touche Captain Gabi.

Carrasco  : Le petit Yannick a tenté mais ça n’a pas payé. Doit poursuivre ses efforts.

Koke  : Il a prêté main forte à son latéral droit en difficulté face à un Eden déchaîné mais a globalement moins apporté qu’à l’accoutumée.

Griezmann  : Un match indigne de son statut, sauvé par son penalty qui ne lui permet même pas d’atteindre la moyenne.

Correa  : L’Argentin a été le madrilène le plus remuant une prestation XXL à confirmer!

La bande à Tonio

Courtois  : Applaudi par le public madrilène pour son retour. David Luiz lui enlève son match parfait.

Cahill  : On préfère toujours Tim à Gary.

Luiz  : Mais pourquoi voulais-tu tant le maillot de Lucas Hernandez David ?

Azpi  : On n’a pas vu Ferreira-Carrasco et il y est clairement pour quelque chose.

Alonso  : Moins précis que Xabi, moins rapide que Fernando, mais meilleur footballeur que Jérome.

Moses  : Le sosie de Kofi Kingston aurait plus eu sa place sur la carte d’un Royal Rumble que sur la pelouse du Wanda Metropolitano.

Bakayoko  : Bon complément à Kanté, il continue de marquer son empreinte dans la plus prestigieuse des compétitions. Assez pour être convoqué demain par DD ?

Kanté  : Tel Tommy Clark dans Heroes, il a la capacité de se téléporter. Et ça aide pour gratter des ballons.

Fabregas  : En dessous, et vu le niveau de ses coéquipiers, il a clairement fait tâche.

Hazard  : Le petit prince est de retour, très énervé. Prévenez vos défenseurs, tous aux abris. Passeur décisif pour Morata, le début d’une incroyable bromance.

Morata  : Sifflé en tant qu’ancien du Real, Alvaro a répondu sur le terrain, et par un but s’il vous plaît. Excellent dans les prises de balles, il forme avec Hazard un duo splendide.