[Europa League] Marseille – Guimaraes : les notes

Match de la peur pour l’Olympique de Marseille qui recevait la timide équipe portugaise du Vitoria Guimaraes. Timide mais conquérante ! Les Portugais ont rapidement ouvert le score en contre, avant de subir la loi des Marseillais. Score final : 2-1. L’OM s’approche de la qualif’.

La bande à Rudi

Mandanda   : Rien à faire jusqu’à la 80ème où il sort une double parade décisive. Le phéno …

Evra  : Parfois ailier gauche, souvent à bout de souffle, Tonton Pat’ s’essouffle plus vite qu’un asthmatique et rechigne toujours à bien défendre.

Abdennour   : Match de reprise pour Aymen. Et comme disait la comédie musicale : « Aymen, c’est ce qu’il y a de plus beau, Aymen c’est monter si haut ».

Rami  : Ouvrons une cagnotte Leetchi pour lui acheter un rétro.

Sarr  : Garcia aime dire de lui qu’il ressemble beaucoup à Florenzi. Ce soir, ce n’était pas Florenzi, c’était carrément Cafu.

Kamara  : Tout propre, sans fioriture ni grande prise de risque. Prend de la confiance et sort des matchs propres. Prometteur !

Gustavo  : Le patron du cartel. Bouclettes soyeuses, moustache finement taillée, il a tout pour jouer dans Narcos. Heureusement pour les olympiens, il gère le traffic de ballon du côté de la Canebière.

Sanson  : Dans un poste un peu batard, il a eu du mal à trouver sa place et à faire du Morgan Sanson. Donc il a fait du Dmitry Sytchev. Et c’est moins bien.

Lopez  : Le gamin a marqué, au terme d’un match abouti. Une grande bouffée d’air frais !

Ocampos  : Sarr était Cafu, lui était Maradona. Buteur, passeur, casseur de barre …

Germain  : Z’est un peu dur de marquer zes temps zi, mais za court beaucoup. Bonne mentalité !

 

Photo credits : AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire