1

Soir de classico à Marseille, où l’outsider à domicile recevait un PSG qui avait pas mal parlé avant la rencontre. Beaucoup de paroles, mais un match finalement bien plus disputé que prévu. Après moultes rebondissements, le PSG arrache le nul sur le fil. Score final : 2-2.

Les notes :

La bande à Rudi

Mandanda (4) : Entré dans la légende, il n’a, de manière surprenante, pas eu grand chose à faire. Et pourtant deux buts encaissés.

Amavi (7) : A mis Mbappé dans sa poche arrière, et peu peuvent s’en targuer jusqu’à aujourd’hui.

Rolando (6) : Souvent moqué, toujours impliqué. Dans tous les bons coups défensifs.

Rami (5) : Plus fébrile que son collègue, il semble jouer avec la peur de l’erreur. Et c’est jamais bon.

Sakai (6) : Véritable samouraï, il a donné sa vie sur le terrain. Pas ridicule face à Neymar, et ça, le Japonais l’ajoutera sur son CV.

Gustavo (9) : Meilleur Brésilien sur le terrain. Meilleur joueur sur le terrain tout court d’ailleurs. A montrer dans toutes les écoles de numéro 6.

Zambo (5) : Dans l’impact il fait du bien. Pour tout ce qui touche de près au ballon par contre, c’est à des années lumières de ce qu’il doit savoir faire et c’est flagrant dans ce genre de match.

Ocampos (7) : Synonyme du mot grinta. Offensivement, il a eu peu de choses à se mettre sous la dent, mais au niveau des courses défensives, quel courage. Fait dégoupiller Neymar en fin de match, l’idole de tout un peuple.

Payet (3) : A globalement tout raté. Extrêmement loin de ce qu’on peut attendre de lui. Doit prendre exemple sur Luis Gustavo.

Thauvin (8) : Presque héros du soir. Buteur après avoir couru comme un fou durant 85 minutes.

Mitroglou (4) : Grec sans saveur ce soir.

La bande à Unai

Areola (4) : Excellent ces dernières semaines, la muraille des Philippines a fini par rompre sous la pression des Marseillais.

Kurzawa (3) : Remonté comme un coucou pour semble-t-il se faire pardonner de ses 350 derniers matchs, Layvin a encore une fois raté son coup. Bien trop ambitieux offensivement, bien trop absent défensivement : il serait temps de le mettre sur le banc.

Thiago Silva (5) : Il s’est fait passer devant comme un débutant par Thauvin pour le second but marseillais.

Marquinhos (6) : Serein, le défenseur brésilien n’a rien eu d’autre à faire que de museler Mitroglou. Le Grec n’a pas pas jappé.

Meunier (4) : On va encore contredire Pierre Ménès mais sur ce genre de match Dani Alves a clairement manqué au PSG.

Motta (4) : Peu inspiré, lent, nonchalant, la sentinelle parisienne ne fait plus peur à personne.

Rabiot (5) : Comme tout roi qui se respecte, il a mis du temps à se réveiller mais il a su remotiver son peuple quand il le fallait pour lui offrir l’égalisation. Et puis il a fini guillottiné par Njie.

Verratti (5) : Pas la peine de se donner autant dans le jeu si c’est pour se distinguer par une absence totale sur les deux buts marseillais. Concentre-toi frère.

Neymar (5) : Blessé dans son ego par la masterclass de son compatriote Luiz Gustavo, il a voulu lui voler la vedette et a fini aux vestiaires.

Mbappé (2) : Il avait déclaré en garder sous le coude pour en coller 3 à l’OM ce soir. C’est raté. Amavi a attrapé la grenouille et l’a fourrée dans sa poche sans ménagement. Soirée catastrophique.

Cavani (10) : Les plus grosses couilles de la Ligue 1.