0

L’an passé, l’affiche aurait fait saliver toute la France. Cette année, ce PSG-Nice semblait réellement déséquilibré. Privé de Neymar, le PSG a roulé 3-0 sur une triste équipe azuréenne, emmenée par un Sneijder loin de ses standards. La saison est longue pour l’OGCN … Pour Paris en revanche, la marche en avant reprend, juste avant de jouer Anderlecht en Ligue des Champions.

La bande à Unai

Aréola (6) : Zéro parade, c’est une de moins que Philippe, abonné du virage Boulogne qui a capté la frappe de Sneijder.

Yuri (6) : Une bonne rampe de lancement derrière Mbappé et un super centre au deuxième poteau pour provoquer le but du 3-0. Kurzawa pourra toujours s’essayer dans le gangsta rap.

Kimpembe (6) : Nice n’a pas attaqué, il n’a donc pas sué.

Silva (6) :  Le capitaine a montré l’exemple avec ses jaillissements pour récupérer le ballon. Autoritaire comme à son habitude.

Alves (7) : Ses percées balle au pied, son jeu long et son coffre lui permettent de faire des différences rares pour un latéral. Il pousse Dante à la faute sur le 3ème but.

Rabiot (6) : Il a partagé le rôle de sentinelle avec Verratti. Un coup entre les deux centraux, un coup près de la surface. Un bon compromis pour maman ?

Verratti (6) : Son jeu long a semé le trouble chez les niçois. Il n’a fait que réciter sa partition la plus classique.

Draxler (7) : Il s’épanouit plus que jamais dans l’entrejeu. Pressing haut, récupérations, percussions… un remplaçant de grand luxe.

Di Maria (7) : Ney qui ? Il a couru partout et offert deux buts à Cavani dont une délicieuse balle piquée. Difficile de le renvoyer sur le banc après un tel match.

Mbappé (5) : Ses feintes semblent usées et marchent de moins en moins. Peu en réussite, il est resté disponible et n’a jamais été rattrapé par Jallet.

Cavani (7) : Un joli doublé, un public qui scande son nom sur ses retours défensifs. Comment aurait-il pu passer une meilleure soirée ?

La bande à Lucien

Benitez (3) : Du haut de ses 44 ans, Lionel Letizi n’aurait pas fait pire.

Dante (3) : La fameuse saison de trop, où les jambes sont lourdes, et la touffe moins solide.

Le Marchand (4) : Loin du niveau de la bandiera Paul Baysse …

Marlon (4) : Poussé hors du Barça, il gagne un peu de temps de jeu à Nice, mais ne se rassure pas beaucoup. Courage Marlon, tu retrouveras p’tet bientôt Messi si le Barça vient jouer en Ligue 1.

Burner (6) : Vif et sans complexe, le seul des 11 niçois a avoir eu un peu d’audace.

Jallet (5) : Oh le con, il a presque mis Mbappé dans sa poche …

Mendy (4) : Pas dans le top 3 des Mendy en activité.

Lusamba (5) : De Janeiro. Dommage qu’il soit coupable sur le premier but parisien car il n’a pas été le plus mauvais dans le jeu.

Lees-Melou (2) : La marche est toujours un poil trop haute pour Paulo. Et ce malgré des exter’ soyeux.

Sneijder (3) : En chauve numéro 10 de Ligue 1, on lui préfère Nivet.

Balotelli (3) : Il semblait en jambes mais on en est pas sur, la faute à un pressing plus qu’inexistant. Du petit Balo.

Crédits photos : AFP PHOTO / FRANCK FIFE