[Ligue des champions] Napoli – Manchester City : les notes

Deuxième épisode du match des maillots bleu ciel opposant le Napoli et Manchester city, leaders respectifs de leur championnat. Un match qui pouvait voir se qualifier City et qui pouvait presque éliminer Naples. Vous voyez la tension … Au final, City s’impose 4-2, se qualifie, et envoie Naples se tirer les cheveux pour la qualif’.

La bande à Sarri

Reina (3): Il ressemble de plus en plus à Jérémie Janot. Et pas que physiquement …

Ghoulam (non noté) : Un énorme début de match, et puis une satanée blessure. Tournant du match pour son équipe. Remplacé par Maggio (3), pas au niveau pour ce genre de match.

Koulibaly (5) : Pas avec ce genre de perf’ que Deschamps va le sélectionner. Pour sa défense, il doit bosser pour 4.

Albiol (4) : Capable du pire comme du meilleur. De provoquer des penaltys comme de se faire boire …

Hysaj (4) : Replacé à gauche après la sortie de Ghoulam, il a pris l’eau comme le Costa Concordia.

Jorginho (6) : Il a sa place dans toutes les équipes d’Europe. Voilà.

Allan (5) : Moins frais que son dégradé.

Hamsik (3) : Après l’avoir grimé pour Halloween, c’est aussi la meuf de Mertens qui jouait à sa place ce soir ?

Callejon (3) : Déjà, il n’est pas au niveau. En plus, il rate des balles de match …

Insigne (6) : Le lutin italien a violé le pauvre Danilo. On attend le #BalanceTonPorc du brésilien.

Mertens (5) : Il a magnifiquement bien commencé avant de se blesser. Et là, le Napoli s’est effondré …

La bande à Pep

Ederson (5) : Un gros problème de tatouage et de jeu au pied, mais quelques interventions salvatrices.

Delph (6) : Depuis qu’il joue arrière gauche, City est toujours invaincu.

Otamendi (6) : La bandiera a mis une grande boule sur corner pour relancer son équipe. Pas le plus rapide, mais clairement le plus rugueux.

Stones (7) : Clairement plus le même joueur. S’il continue, il va devenir une légende. Like a rolling stones.

Danilo (5) : Il a toujours cet air un peu idiot quand il loupe un truc. Si si, regardez-bien à la 21ème minute…

Gundogan (6) : Qui eût cru que le roi de la galette était Allemand ? Savent tout faire ces gens-là…

Fernandinho (7) : Après une rentrée difficile, le petit Fernand a pris ses marques dans ce stade quelque peu hostile avant de s’affirmer et de devenir, à force de persévérance, le premier de la classe. Indispensable.

Sane (6) : Frétillant, disponible, Sané a semblé un peu s’ennuyer en première mi-temps. Rentré du vestiaire le couteau entre les dents, il a concédé un péno puis mené un contre éclair pour se faire pardonner. Le roi du spectacle.

De Bruyne (6) : Si moche et pourtant si beau… Un peu en dessous de son niveau habituel tout de même.

Sterling (6) : Sah il a pas servi à grand chose mais ses crochets c’est de l’amour.

Aguero (6) : Il a marqué pour faire gagner son équipe et devenir le meilleur buteur de City tout en ayant touché 0 ballons. C’est quand même à souligner.

Crédits photos :  AFP PHOTO / Filippo MONTEFORTE

L'Equipe Ultimo Diez