[Liga] Barcelone – FC Séville : les notes

Choc au Camp Nou, où Barcelone recevait de valeureux mais tristes sévillans. Une équipe de Séville qui tourne timidement face à un Barça rouleau compresseur en Liga, l’issue était déja presque connue à 20h45. Et pourtant, Séville a bien tenu, et n’a cédé que sur un double de Paco. Une pâle 600ème pour Messi, mais trois points dans la musette.

La bande à Ernesto

Ter Stegen (6) : Il s’est contenté de boxer quelques ballons par-ci par-là en première période. Il ne peut rien sur le but de Pizzaro.

Alba (6) : Pas inquiété défensivement, son apport offensif lui permet de gagner un peu plus sa place face à la redoutable concurrence de Loukasse Dignos.

Umtiti (6) : Une erreur technique qui a failli coûter un but à son équipe. C’eut été dommage tant Séville n’a pas réussi à l’embêter le reste du temps. A l’origine du deuxième but.

Piqué (5) : Ses chevauchées fantastiques balles au pied ont eu le mérite d’égayer une tristounette première mi-temps. Devancé par Pizzaro sur le but du 1-1.

Semedo (6) : Son activité a fait pencher le jeu côté droit pour le Barça, mais comme le reste de ses coéquipiers, il n’a pas été très en réussite.

Busquets (6) : Une influence pas flagrante sur le jeu mais il reste Sergio Busquets. Sa lecture du jeu a rassuré les catalans.

Rakitic (6) : Rakitic, Raki joue bien. Du volume de jeu et un très bon centre pour le deuxième but de Paco Alcacer. Précieux.

Iniesta (7) : De retour de blessure, il a tout de suite montré la voie avec de superbes transmissions. Toujours aussi facile et imperturbable balle au pied. Maestro.

Paco Alcacer (7) : Un but de raccroc puis une jolie reprise juste avant de sortir. Pas brillant le reste du temps mais un doublé qui vaut cher.

Messi (7) : L’infernal Lionel Messi a fait un match dans ses standards, en électron libre. Passes, dribbles, spectacle, orientation du jeu. Il ne lui manquait qu’une action décisive.

Suarez (4) : La réussite l’a fui tout le match. Luis a passé une mauvaise Suarez

La bande à Eduardo

Soria (5) : Puni pour une sortie un poil mal anticipée. Pour le reste, il a fait le taff, sans fioriture.

Escudero (3) : Noel est dans deux mois, Escudero a pris un peu d’avance sur l’ouverture du score de Paco.

Lenglet (5) : Picard solide. La baie de Somme lui fera une statue.

Kjaer (5) : Il a alterné le très bon et le mauvais. Mais le sosie de Ragnar Lothbrok reste le patron de Berrizzo.

Corchia (6) : Intéressant offensivement, peu mis en difficulté défensivement, Séb a livré une prestation correcte. Toujours sous le choc d’être derrière Pavard dans la hiérarchie de Deschamps.

N’Zonzi (4) : Il a célébré sa sélection nationale par une incroyable mauvaise performance. Loin de ses standards …

Banega (4) : Un poil esseulé dans le coeur du jeu, il a tenté de faire avec ses qualités, mais loin de ce qu’il est capable. Never Ever …

Pizarro (6) : Buteur d’une tête rageuse, il a été l’un de ceux ayant sonné la révolte.

Navas (2) : Revenu dans son jardin, Jesus était plutôt Judas ce soir.

Sarabia (3) : Trop inconstant, il a raté le peu de bons ballons qu’il aurait pu exploiter. Et contre le Barça, c’est pas possible …

Muriel (3) : Un physique ingrat. Comme Andres Iniesta en somme. Sauf qu’Andres est un incroyable footballeur lui …

Crédits photos : AFP PHOTO / Josep LAGO

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire