[Ligue 1] Saint-Etienne – Lyon : les notes

Cette douzième journée de Ligue 1 se terminait en beauté ce soir avec le derby Saint-Etienne – Lyon. L’occasion de voir des tifos, du sang, des larmes et des buts avant la trêve internationale. Mission réussie pour l’Olympique lyonnais qui s’impose très largement face à son voisin stéphanois malgré un final en jus de boudin. Victoire de l’OL : 5-0.

Les notes.

Saint-Etienne :

Ruffier (4) : Pas vraiment responsable sur les buts, il a sauvé son équipe à plusieurs reprises. On a de la peine pour lui.

M’Bengué (4) : Pas rassurant derrière ni encourageant devant. C’était quand même mieux que Pogba (2), entré à la mi-temps, qui laisse filer Tete dans son dos sur le troisième but et se fait enrhumer par Traoré sur le quatrième.

Lacroix (0) : Nul et stupide. Ridicule sur le second but lyonnais, il aurait pu gravement blesser Fekir en début de seconde mi-temps. Carton rouge logique.

Théophile-Catherine (3) : Moins affiché que certains de ses coéquipiers, il n’a malgré tout pas calmé les ardeurs de Mariano en seconde mi-temps. Ça allait trop vite pour lui.

Pierre-Gabriel (4) : Ses montées inefficaces lui ont donné un temps de retard sur les contres lyonnais. C’est l’ange Gabriel dont avaient besoin les stéphanois ce soir.

Selnaes (5) : Il s’est dépouillé à la récupération en début de match, mais il perd la balle et ne se replace pas sur le second but. Des transmissions intéressantes.

Maïga (3) : Transparent. Il a semblé dépassé les rares fois où on l’a aperçu. Aucun apport, en attaque comme en défense.

Pajot (4) : Il a joué très haut mais n’a pas tant pesé que ça. Son implication et son jeu de passes ont aidé la prestation Pajot lie de son équipe.

Monnet-Paquet (3) : Inexistant. Et c’est difficile d’évaluer rien.

Soderlund (3) : Que pouvait-on attendre d’un attaquant qui n’a toujours pas marqué cette saison ? Pas grand chose, et c’est ce qu’il a donné. Imprécis dans la surface, maîtrisé par la charnière. Il a remplacé Hamouma (non noté) qui a réussi à perdre un face à face, donner un but à Lyon et se claquer en 3 minutes. Efficacité.

Bamba (5) : Peut-être le meilleur stéphanois ce soir. Il a joué juste, a limité ses pertes de balle et fait les efforts. Mais pas le talent pour faire d’énormes différences tout seul.

Lyon :

Lopes (6) : Serein et sérieux, Tony a fait le taff sur ses faibles sollicitations.

Tete (8) : Propre défensivement, il a mis KMP sous scellés et son apport offensif a été récompensé par une belle passe dé.

Marcelo (9) : Il a hagar l’attaque stéphanoise comme une intervention de la BOPE dans les favelas.

Morel (7) : Jamais inquiété, Jeremie a fait le taff as well.

Marçal (7) : Passer du roudoudou à L’OL c’est pas du gâteau mais il a su passer le cap. Bonne pioche Flo.

Tousart (6) : Match timide de Lucas. Attention, avec le repositionnement d’Houssem et la concurrence de Tanguy va valoir muscler ton jeu comme disait l’autre…

Aouar (8) : Après le Messi du Rhône on sent bien notre JMA national nous présenter le Iniesta du Groupama Stadium, et pour une fois ce n’est peut-être pas une enflammade. Alerte crackito!

Traoré (7) : En première mi-temps c’était yang, en deuxième c’était ying, Bertrand encore et toujours sur courant alternatif.

Fekir (69 la trik) : Rampe de lancement, accélérateur de particules et finisseur redoutable, Nabil entre définitivement dans la cour des grands. Comme un autre illustre Sarrazin, la L1 devient trop petite pour son talent. Profitons ladies and gentlemen.

Memphis (8) : On a retrouvé le Memphis d’Eindhoven. Mention spéciale à Genesio pour avoir réussi à le remettre sur le droit chemin.

Diaz (7) : Sa générosité et son activité ont été récompensées par un but PES.

Photo credits : AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire