[Premier League] Arsenal – Tottenham : les notes

Londres était en ébullition avant ce choc opposant Arsenal à Tottenham. Une rencontre importante au delà de la rivalité, elle pouvait permettre aux Gunners de rattraper leurs adversaires du jour ou, au contraire, permettre à Tottenham de creuser l’écart avec le reste du Big Six en attendant les autres matchs. Au final, les locaux ont roulé sur les visiteurs, incapables d’enchainer 4 passes. Arsenal is back. Pour combien de temps ?

La bande à Arsène

Cech (6) : Deux parades quand le score était vierge. Assez pour lancer les Gunners vers la voie du succès.

Monreal (7) : Il a stoppé le prince Harry comme le pont de l’Alma a stoppé la voiture de Diana.

Mustafi (7) : Manquait qu’un bras en écharpe et on aurait pu le confondre avec Beckenbauer. Incroyable.

Koscielny (7) : S’il sort des partidazo comme ça à la Coupe du Monde, on peut y aller avec lui et 10 bouts de bois et la gagner.

Xhaka (4) : La merguez de Bale a transformé le match comme un fantôme. Même quand ça tourne parfaitement …

Ramsey (6) : Quand il ne glissait pas, il jouait très juste. Arrête les moulés Aaron !

Kolasinac (6) : Le cocaïnomane bosnien a encore apporté toute sa rage sur l’aile gauche. La grinta venue de l’Est.

Bellerin (5) : Son ouverture pour Lacazette sur le second but sauve globalement son match. Trop imprécis et large dans ses marquages.

Alexis (7) : Ca y est ? Il veut bien rejouer le capricieux ?

Ozil (7) : Il a troqué son costume de Casper contre celui de Batman. Tout Londres lui dit merci.

Lacazette (6) : Pas grand chose à se mettre sous la dent niveau opportunités de marquer mais grand artisan du succès. Sa passe pour Sanchez est un modèle  d’altruisme.

La bande à Maurice

Lloris (4) : Ne peut pas grand chose sur les deux buts qu’il encaisse. Peu inquiété du reste.

Davinson Sanchez (5) : On peut reprocher au Colombien d’être coupable d’une faute aux lourdes conséquences, mais ce fut sûrement le meilleur (ou moins mauvais) des trois derrière.

Dier (3) : Il lâche le marquage de Mustafi (certes hors jeu) sur l’ouverture du score des Gunners. Difficile pour lui de faire oublier Alderweireld, indisponible jusqu’en janvier.

Vertonghen (4) : On le soupçonne d’avoir un peu abusé du combo frites-bière en Belgique.

Trippier (3) : Bon ben la régularité, c’est toujours pas ça. Transparent.

Sissoko (4) : Première mi-temps intéressante avant de retomber dans ses travers en deuxième. Courir c’est bien, en levant la tête c’est mieux.

Dembélé (4) : Une bonne première demi-heure et puis… Plus rien avant de sortir sur blessure.

Davies (5) : Très disponible sur son côté gauche, des centres intéressants… Difficile de lui reprocher quoi que ce soit.

Eriksen (3) : Introuvable, il est sûrement resté sur le petit nuage de son triplé face à l’Irlande.

Dele Alli (2) : Pas concerné. Dommage, c’était l’un des matchs les plus importants de l’année.

Kane (2) : Jour sans pour le buteur des Spurs. C’est assez rare pour qu’on lui pardonne.

Crédits photos : AFP PHOTO / IKIMAGES / Ian KINGTON

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire