0

Match nul, dans tous les sens du terme. Mais bon, ça fera 41 ans …

La bande à Josse

Costil (4) : Encore décisif ce soir !

Sabaly (5) : Préfère faire des doubles contacts devant sa surface que réussir ses centres. Enfin ceux pour Bordeaux…

Legrmpfrouck (6) : Son marquage à la culotte a dû rappeler Mykonos à Mitroglou.

Toulalan (6) : Si tous les attaquants de L1 étaient aussi lents que Mitroglou, il pourrait jouer jusqu’à 50 ans. Quoi ? Il a déjà 50 ans ?

Pellenard (3) : On peut tous devenir footballeur professionnel… Il faut juste jouer au même poste et dans le même club que Diego Contento et Maxime Poundje.

Otavio (8) : Match XXL de la version BG de La Quica. Pue trop la street. Dommage qu’il soit obligé de collaborer avec deux pieds bots.

Sankhare & Lerager (5) : Match de guerrier des deux. Mais on aime le football. Eux non.

Kamano (7) : Première fois de la saison qu’il combine pressing, travail défensif et petits ponts. Syndrome canal+. Syndrome Feindouno.

Malcom (0) : Au bucher!!!!! En plus il prend des selfies avec Neymar!!!!

De Preville (6) : Si Alexis mettait enceinte un de ses labradors, ça donnerait sûrement naissance à De Preville. Donne l’impression d’absolument rien maîtriser balle au pied. Mais ce soir ça a marché.

La bande à Roudi

Mandanda (5) : Il a tellement reçu de saucisses de ses coéquipiers qu’il s’est cru à un barbecue. Pour le reste, pas grand chose à faire.

Amavi (4) : Moins dans le coup que d’habitude, il a beaucoup râlé et beaucoup couru après Malcom.

Rolando (5) : Il a eu des grandes montées de stress quand Bordeaux envoyait des gigas ballons dans son dos.

Rami (3): Un récital à base de passes simples ratées et de mise en difficulté de ses coéquipiers.

Sakai (2): Son best-seller « Comment mettre Neymar dans sa poche mais se faire manger par François Kamano » bientôt dans toutes les FNAC.

Zambo (1): On voulait le voir sans Gustavo. On ne veut plus jamais voir ça.

Sanson (8): Merci pour le coup de clim.

Payet (1) : Il n’a rien réussi ce soir, si ce n’est son dégradé. Remplacé à la mi-temps par Lopez (4) qui n’a pas fait beaucoup mieux, caché dans le milieu à trois bordelais.

Ocampos (2) : On aura appris qu’il a un tribal au dessus du cul. Comme une cagole.

Thauvin  (6) : Comme souvent, il a sauvé ses 10 copains. Seul marseillais à tenter des dribbles, il les a réussis. Mais bien trop seul.

Mitroglou (3) : Intéressant en pivot, il n’aura quasiment jamais été servi face au but et trop esseulé dos au but. Jusqu’à la 92ème minute où, des 6m, il envoie un ballon sur Neptune. Un long calvaire.

 

AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT