[Ligue des champions] PSG – Celtic : les notes

Une victoire 7-1 du PSG face aux vaillants soldats du Celtic permet au club de la capitale de battre le record de sa plus large victoire européenne et de préparer au mieux la finale de ce groupe, face au Bayern. Les notes de cette impressionnante balade parisienne : 

Aréola (3) : Une erreur de main qui coûte un but et des interventions hasardeuses. Alphonse n’était plus habitué à travailler les mardis et mercredis soirs. Allez, on range ce cahier de vacances monsieur Aréola.

Dani Alves (8) : Un but monstrueux et un match solide pour confirmer qu’il est le modèle de ton numéro 10 préféré.

Marquinhos (6) : Le meilleur défenseur central d’Afrique, ça bouge pas.

Thiago Silva (6) : Le meilleur défenseur central d’Amérique du Sud, ça bouge pas.

Kurzawa (5) : Le meilleur arrière gauche frança….. non, non on déconne. Néanmoins, il est l’auteur d’un match très correct malgré le fait qu’il n’ait ni mis de triplé, ni zouké au poteau de corner.

Rabiot (7) : Match après match, Le Duc confirme qu’il est nettement meilleur footballeur en tant que numéro 6 qu’en tant que milieu relay…….. [email protected]……… CENSURED BY VERONIQUE RABIOT.

Verratti (7) : Malgré le Dom Perignon de lundi soir toujours dans le sang et le Kuduro avec David Guetta encore dans les jambes, le petit hibou a parfaitement géré son décuvage. Une entame tranquille, une montée en puissance progressive pour conclure ce surlendemain de cuite par un but. Rien à dire.

Draxler (5) : Un petit peu en dessous de ses partenaires mais on pardonne au vu de l’élégance que ce mec dégage.

Mbappe (7) : Un but et un ensemble satisfaisant. De bon augure avant de taper son ex dimanche soir.

Neymar (9) : Deux buts, une passe décisive, du jus et de la magie. Le Brésilien n’a quasiment rien loupé ce soir et a délivré l’une de ses meilleures prestations sous le maillot rouge et bleu. Le type de match qui excuserait presque ses posts Instagram litigieux avec sa sœur. Arrête de déconner Ney.

Cavani (8) : Match Cavaniesque. Doublé et combativité comme ingrédients.  L’Homme est irréprochable.

Photo credits : FRANCK FIFE / AFP

Laisser un commentaire