[Premier League] Arsenal – Manchester United : les notes

Pour cette quinzième journée de Premier League, Manchester United se déplaçait sur les terres d’Arsenal pour tenter de recoller au leader Manchester City et de relancer tant bien que mal un éventuel suspense dans le championnat anglais. C’est chose faite puisque les Red devils s’imposent 3 buts à 1. Les notes :

Arsenal :

Cech (4) : Exceptée une intervention précieuse pour éviter le 1-3, il aura été comme à son habitude, plus passif qu’autre chose sur les rares frappes des Reds Devils.

Bellerin (4): Porté disparu depuis août 2016.

Koscielny (3) : Clairement pas dans son assiette, Robokos s’est tout d’abord mué en passeur, avec une superbe passé clé pour Valencia sur le premier but, avant que Martial ne lui donne le tournis sur le second but.

Mustafi (non noté) : Une boulette, un but, une blessure, et puis s’en va.

Monreal (3) : A l’instar de ses acolytes de derrière, ce n’était clairement pas son jour. Une prestation à oublier pour l’Espagnol.

Kolasinac (5) : Sans avoir le même rendement que lors de ses précédentes sorties, le colosse bosnien aura toutefois tenu son rang.

Xhaka (3) : Paul Pogba lui en a fait voir de toutes les couleurs. A croire que pour lui 40 millions sont une escroquerie, alors que pour son adversaire du jour, 110 millions c’est une affaire en or.

Ramsey (6) : Un abattage, une envie, une activité une nouvelle fois exemplaires pour le Gallois, crédité d’une subtile passe décisive pour Lacazette.

Alexis (5) : Méconnaissable en première mi-temps avec notamment un déchet incroyable, il se sera montré nettement plus inspiré par la suite. Il aura cependant failli dans sa mission de faire tomber les ennemis de son futur club…

Ozil (5) : Match médiocre pour le magicien allemand, qui n’aura pas marqué de son empreinte ce choc.

Lacazette (6) : Dans tous les bons coups d’Arsenal, l’ancien Lyonnais fut le meilleur Gunner sur la pelouse. Avec un brin de lucidité supplémentaire, il aurait pu/du améliorer son compteur but.

Iwobi (5) : A défaut de se montrer réellement décisif, et s’affirmer comme la « pépite » d’Arsenal, il se sera bien battu sur son coté.

Manchester United :

De Gea (7) : Le talent d’igor prigoune. Le pastis en moins, les cheveux en plus.

Rojo (5) : Il vit de transfusions sanguines chevalines et de cartons jaunes.

Smalling (6) : Si le gain des duels aériens était une science, il aurait clairement eu un prix Nobel.

Lindelof (5) : Glisse plus que Brian Joubert. Personne pour lui acheter des vissés ?

Valencia (7) : Il met des buts et du XS. Leader méconnu.

Young (6) : Parle peu, joue fort. Avec lui et Valencia, tu peux sereinement partir en guerre. Si si, même contre la Corée du Nord.

Pogba (6) : Il était en train de faire une partidazo et puis il a collé ses crampons sur le mollet de Bellerin. Ratera donc le derby. «Et mercé» doit se dire Pep Guardiola.

Matic (6) : Matic on fire, Arsenal is terrified.

Lingard (7) : L’enieme joyau du royaume ? (Mdr)

Lukaku (6) : King Kong a rendu fou Koscielny. Faudra éviter la Belgique en Coupe du monde, au moins pour Lolo.

Martial (7) : Sa meuf est sponso Fittea, lui est sponsorisé football.

 

Photo credits : AFP PHOTO / IKIMAGES / Ian KINGTON 

 

L'Equipe Ultimo Diez