0

Match de clôture du groupe C à Stamford Bridge, où « Don » Antonio Conte recevait « El Cholo » Diego Simeone dans un match de mafieux tactiques. Résultat nul après une ouverture du score madrilène par Saul puis par une réduction du score madrilène également, due à un CSC de Savic.

Conte Squad

Courtois (6) : Match relativement calme pour le Belge, qui ne peut pas grand chose sur le but de Saul.

Azpilicueta (6) : Match complet et solide défensivement, rien à signaler.

Christensen (6) : Le rescapé de la Loan Army de Chelsea, le Danois fait son trou match après match.

Cahill (5) : A tenté une reprise de volée en confondant totalement le ballon avec notre Antoine Griezmann national.

Moses (5) : Toujours pas à 100% physiquement, Victor Moses a fait du Victor Moses, en donnant toute sa personne de la première à la dernière minute du match.

Zappacosta (6) : Intéressant en 1ère mi-temps, il s’est éteint avant son remplacement par Willian, qui a réussi à sortir du stade un ballon qu’il possédait juste en face du cadre.

Kanté (7) : Perd un petit ballon par ci, en récupère une pelletée par là, classic shit.

Bakayoko (4) : Dur sur l’homme mais toujours aussi brouillon balle au pied. A complètement égaré Saul sur le but rojiblanco.

Fabregas (6) : Plus timoré qu’en Premier League, il aurait délivré un assistazo si Morata n’avait pas buté sur Oblak

Hazard (8) : Eden Hazard 2013/2014 downloading…

Morata (6) : Toujours aussi précieux pour les Blues, il est resté malheureux muet face à un excellent Oblak.

Simeone Squad

Oblak (8) : 24 ans et déjà un niveau monstre. Tout est réuni pour pour qu’il succède à Zahovic et devienne le plus grand joueur slovène.

Gimenez (2) : Ça sera sans football et avec une carrière d’acteur de télé novela uruguayenne pour Josema.

Savic (3) : La dernière fois qu’un ex-yougoslave s’est fait humilier de la sorte, il s’est enfilé.

Hernandez (5) : Pas besoin de chercher de qui provient son taux élevé de testorène, Papa Jean-Phi a fait les choses bien.

Filipe Luis (4) : Il a laissé son sosie FEMEN venir à Londres pendant que lui faisait des rubik’s cube avec sa femme et son chien, pas con.

Gabi (2) : Il nous expliquait que « l’Europa League c’était de la merde », il a montré qu’il avait même plus le niveau du premier tour d’intertoto.

Saul (5) : Fantominus certes mais un Fantominus décisif.

Thomas Anguissa (3) : ou Zambo Partey, c’est selon. En tout cas l’utilité est la même. Tant qu’il peut détruire, ça l’arrange, Cameroon Voltorbe.

Koke (4) : Spectrum du début à la fin.

Griezmann (3) : C’est déjà dur d’être aligné avec un ectoplasme en attaque mais alors quand en plus tu dois défendre comme un 6. Quelle angoisse

Torres (1+2) : Ectoplasma pendant 56 minutes, puis une passe décisive avant de recevoir une standing ovation. C’est la soirée qu’a vécue Torres ce soir.

 

Crédits photos : AFP PHOTO / Ian KINGTON