[Ligue europa] Marseille – Salzbourg : les notes

Pour cloturer ces phases de groupes de Ligue Europa, l’Olympique de Marseille accueillait ce soir le Red Bull Salzbourg, leader du groupe, afin d’essayer de se qualifier pour les seizièmes de finale de la compétition. Dans un match européen toujours aussi enthousiasmant, l’OM obtient un nul 0-0 et passe timidement en 16ème de finale.

La bande à Roudi

Mandanda (6) : Un match où il n’a pas eu à trop s’employer. Peut remercier Luiz et Adil.

Sarr (7) : Le repositionement en ARD était la seule façon pour Bouna de gratter du temps de jeu. S’il progresse sur le plan défensif voici une belle recrue.

Rami (7) : Le Roc olympien s’impose comme le boss de la défense marseillaise. Pari réussi pour le board marseillais, pour le plus grand bonheur de DD.

Rolando (4) : Priorité numéro 1 du prochain mercato : un DC axe gauche.

Sakai (6) : Il a changé de côté pour rendre service au groupe et il a fait le taff sans rechigner : un soldat avec un grand S.

Luiz Gustavo (7) : Juste pour jouer à côté de Zambo Anguissa et devant Rolando il mérite le prix du meilleur olympien tous les mois.

Zambo Anguisa (5) : Ses lacunes techniques ont été à l’origine des rares escarmouches autrichiennes au cours des premières 45 minutes. Docteur Zambo en première mi temps et Mister Anguissa en seconde.

Lopez (5) : Placé sur le flanc droit de l’attaque olympienne Max n’a pas la vivacité et les qualités de percussion nécessaires pour jouer à ce poste. Pourquoi ne pas lui redonner sa chance aux côtés du patron de l’entre jeu ?

Ocampos (5) : Un peu justesse technique est venue épicer sa prestation à notre grande surprise, et ce avec sa grinta qui le caractérise. Quand on sait d’où il vient il faut souligner l’effort.

Sanson (4) : Il a été moins juste qu’à l’accoutumée. S’il voulait relancer Dimitri il n’aurait pas pu mieux s’y prendre. Trop hnine Morgan…

Clinton (5) : Remuant, le meilleur 9 de l’effectif marseillais doit diversifier sa palette et ne doit pas faire all in sur sa vitesse.

 

Photo credits : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

L'Equipe Ultimo Diez