[Ligue 1] Saint-Etienne – Monaco : Les notes

En ouverture de la 18ème journée de Ligue 1, Saint-Etienne recevait l’AS Monaco pour tenter de se relancer en championnat. C’est raté. Au terme de 90minutes à sens unique, les Verts subissent à nouveau un naufrage total. Score final 0-4. Les notes :

L’AS Saint-Etienne :

Ruffier (5) : S’il était pas déjà chauve il aurait perdu ses cheveux ce soir. Son carton rouge c’était surement une excuse pour échapper à la débâcle.

Maïga (5) : Il gagne un point parce que c’était le moins lamentable en défense. Il faut faire preuve de clémence un peu dans la vie.

Théophile-Catherine (3) : Il a montré le chemin à Lemar pour marquer. Il va lui donner la main pour l’accompagner jusqu’à la douche ensuite?

Mbengue (3) : Le néant. Comme d’habitude.

Gabriel Silva (3) : C’était portes ouvertes ce soir en défense et c’est lui qui tenait la porte bien gentiment.

Pajot (2) : Il mouille le maillot et c’est plus ou moins tout. Son partenariat avec Hernani était un merveilleux carnage.

Hernani (4) : Comme Cabella il a essayé mais avec Pajot à ses côtés et le néant collectif pour l’épauler…

Wagner (4) : Il a fait ce qu’il a pu mais dans un contexte – beaucoup – plus favorable on peut se dire qu’il pourrait faire du bien à Saint-Etienne.

Cabella (5) : Il a essayé, il s’est donné mais c’est compliqué de faire quelque chose avec les joueurs qui l’entourent.

Monnet-Paquet (2) : Performance horrible, à l’image du reste de l’équipe. Au moins ils sont unis dans la nullité, c’est déjà ça.

Diony (3) : Plus agressif sur Instagram pour liker des posts d’hamburgers  que sur le terrain.

Mention spéciale à Julien Sablé, très bon mannequin pour Le Coq Sportif qui a trouvé sa nouvelle tête d’affiche.

L’AS Monaco :

Subasic (6) : Peu sollicité ce soir, il sort brillamment un coup franc puissant d’Hernani.

Jorge (6) : Vagner Gonçalves n’a jamais réussi à lui filer entre les doigts, tant le latéral a été agressif et juste dans ses duels.

Jemerson (6) : Le Brésilien a connu des soirées plus difficiles.

Glik (6) : Parfois bousculé par Diony, il a su lui rendre la pareille dans les duels aériens.

Sidibé (7) : Très actif offensivement, il va chercher la lucarne de Ruffier dès la troisième minute. Sa complicité avec Rony Lopes a mis au supplice le couloir gauche de Saint-Étienne.

Fabinho (8) : Très en confiance face à l’absence d’entrejeu stéphanois, le Brésilien a gratté quelques ballons par-ci par-là, mais a surtout pris les espaces balle au pied et distribué dans tous les sens. Buteur puis passeur décisif. Rayonnant.

Moutinho (6) : Un peu plus en retrait et dans la gestion en phase offensive, le Portugais est monté au pressing pour accentuer la pression dans la moitié de terrain adverse.

Lemar (7) : En numéro 10, l’international français s’est régalé. Déplacement entre les lignes, courses balle au pied sur les contre-attaques et un joli but bien mérité.

Lopes (7) : Son débordement sur un service de Sidibé est à l’origine de l’ouverture du score. Percutant, le Portugais s’installe plus que jamais à droite.

Baldé (7) : Il a posé des problème aux Verts de par sa vitesse et sa justesse dans les transmissions. Passeur décisif sur le deuxième but puis buteur pour le 4 à 0.

Falcao (6) : Quelque peu discret dans l’ensemble, ses appels ont malgré tout causé de vrais soucis à la défense stéphanoise.

Photo credits : ROMAIN LAFABREGUE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez