1

Le Stade de la Route de Lorient voulait y croire. Contre les grosses cylindrées, Rennes restait sur des défaites contre Monaco et (une fessée) contre le PSG. Des espoirs vains … Rennes s’incline 0-3. Côté OM, la victoire fait du bien et permet au club de recoller provisoirement à Lyon et Monaco.

La bande à Sabri

Koubek  (4) : On a cru qu’il allait faire le match de sa vie, comme en font souvent des gardiens contre l’OM. Mais après un pénalty arrêté, il s’est fait ouvrir par deux fois. Difficile de lui en vouloir sur les deux premiers. Par contre sur le troisième …

Bensebaini (3) : Positionné arrière gauche, un poste qui n’est pas vraiment le sien, il est régulièrement en retard, les occasions viennent de son côté … On ne vous fait pas un dessin.

Mexer (3) : A ne pas confondre avec la belle blonde qui faisait équipe avec Boumsong à Auxerre. Un pénalty très joliment concédé.

Gelin (4) : Un poil mieux que son compère, qui ne l’aide pas franchement. Compliqué à 20 ans, mais des qualités bien visibles.

Traoré (5) : Il a tenté d’aller de l’avant quand il a pu, mais il a surtout tenté de bien défendre devant un très faible Ocampos.

André (4) : Pas beaucoup d’impact. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de râleries. Benji et ses menstruations.

Léa Siliki (3) : De grandes qualités mais il a perdu plus de ballons cet aprèm que Gervais Martel dans les casinos. C’est dire …

Bourigeaud (5) : Rolando lui a prélevé un rein sur un crochet. Personne ne se remet de ça en plein match.

Sarr (3) : A perdu la Sarr Wars contre Bouna.

Hunou (4) : Héros cette semaine, il aurait pu aussi l’être aujourd’hui, mais son but a été logiquement refusé. Derrière, il a traversé le match comme une ombre.

Khazri (non noté) : Lionel Khazri n’aura pas eu le temps de faire de misère à l’OM. Blessé, il a rapidement laissé sa place à Brandon (2) qui avait plus d’impact dans l’île de la tentation que sur un terrain de foot. Mais où est Diana ?

La bande à Rudi

Mandanda (5) : Ràs mais encore quelques petites relances foireuses pour Steve. Il faudrait peut être le sortir légèrement de son confort et lui mettre un peu de pression à l’entraînement.

Sarr (6) : Un match d’athlète de haut niveau avec beaucoup de courses et, chose étonnante, un jeu au pied assez propre.

Rolando « O Fenomeno » (7) : Il est d’une sérénité absolument remarquable qui méritait bien une si belle note.

Rami (7) : Cf Rolando Hiroki « Henri de Lesquen du football »

Sakai (5) : Le problème n’est pas Hiroki Sakai mais le pied gauche d’Hiroki Sakai qui doit probablement l’empêcher de monter dans le bus.

Gustavo (5) : Il est légèrement plus discret que lors de la première partie de saison, le temps pour lui de se remettre tranquillement en forme.

Sanson (7) : Au four et au moulin mais qu’est ce que ça sera lorsqu’il qu’il rappellera qu’il est censé être un joueur technique à la grande vision de jeu .

Ocampos (4) : Il est probablement autant argentin qu’Emiliano Sala, c’est à dire par le mariage de sa grande tante à un type qui a fait une escale à Buenos Aires en 1953.

Payet (6) : Ahhhhh Dimi purée! On sent systématiquement que tu as du ballon mais bon sang qu’est ce que tu es devenu lent!

Thauvin (6) : Pas un mauvais match de l’Orleanais aux cheveux longs (mais lui ne joue pas au billard un soir de 1-5 mdr.) qui a pourtant raté un penalty ce soir. Une belle tête pour conclure son match.

Germain (7) : Bon petit match de Valère qui reproduit le même scénario chaque année, c’est à dire 6 mois faibles et 6 mois de niveau Équipe de France.

Crédits photos : AFP PHOTO / DAMIEN MEYER