[Ligue 1] Monaco – Nice : les notes

Mis sous pression par l’OM, tombeur de Strasbourg un peu plus tôt dans la soirée, l’AS Monaco recevait des Niçois très en forme pour tenter de résister à la vague marseillaise. Si les Monégasques doivent se contenter du nul, ils peuvent néanmoins se satisfaire du résultat au vu de la physionomie du match. Score final : 2-2.

Les notes :

Monaco :

Subasic (4) : Il va cauchemarder de Super Mario cette nuit.

Sidibe (6) : Sérieux, impliqué, rien à signaler.

Glik (5) : Le géant blond a connu une soirée mouvementée face au trublion Balotelli. Résultat des courses : un carton, deux buts encaissés et un ballon sauvé sur sa ligne. Balance négative donc.

Raggi (4) : En l’absence de Jemerson, c’est l’Italien le plus moche de Ligue 1 qui opérait en défense centrale. Ayant laissé tout le sale boulot à son copain polonais, il a vécu un match tranquille, et c’est pas forcément une bonne chose.

Jorge (5) : Il a attrapé Saint Maximin par les tresses et l’a fourré dans sa poche sans ménagement. Malheureusement, ce regain de potentiel footballistique n’était que temporaire et d’une feinte ravageuse le fougueux Allan l’a renvoyé chez sa mère. Son coup-franc en fin de match permet néanmoins aux siens d’éviter la défaite.

Moutinho (3) : En difficulté sur tous ses ballons, Moutinho participe fortement au match moyen de son équipe, dominée de bout en bout par le milieu de terrain niçois.

N’Doram (5) : Discret mais disponible, le jeune Kevin a délivré quelques belles passes. Sa copie est cependant altérée par son imitation désastreuse du style capillaire de Saint Maximin.

Keita (4) : Mis à part son but commun avec Diakhaby, il n’a pas servi à grand chose.

Lemar (6) : Il a tenté d’insuffler un peu de football dans son équipe mais ce ne fut pas suffisant pour s’imposer.

Diakhaby (6) : Joli but de la main.+1 pour l’honnêteté dont il a fait preuve en interview et qui lui évitera peut-être un lynchage thierryhenryesque.

Falcao (6) : Des décrochages pour montrer l’exemple, et un but dans le temps additionnel pour accrocher le point du nul. Le tigre sait montrer les griffes.

Nice :

Benitez (6) : Le gardien a continué sur sa bonne lancée. Malgré les buts encaissés, il n’aura pas du tout démérité bien que peu mis en danger, notamment en seconde période.

Le Marchand (6) : Solide jusqu’à sa sortie sur blessure, le défenseur a fait preuve de sérieux. Il est resté digne même face à Lemar.

Dante (6) : Le Brésilien a connu de meilleures soirées mais aussi des pires. Aujourd’hui il était toutefois du bon côté de la force.

Marlon (6) : Le tout Nice le remercie encore pour son sauvage in-extremis en première période. Sans aucun doute un moment décisif.

Burner (6) : Malgré un contrat programmé signé il y a peu, le jeune défenseur n’aura pas été ridicule. Il aura fait le job dans son couloir gauche.

Cyprien (7) : Enfin de retour et ça s’est directement vu puisque le milieu niçois était bien plus fringuant qu’à l’accoutumée. Il aura pesé dans le jeu de son équipe.

Seri (6) : Bien en jambes lui aussi, sa vivacité et son aisance technique ont franchement dérangé Monaco qui a eu du mal à le gérer.

Lees-Melou (4) : Il fait tâche par rapport à ses coéquipiers sur le plan technique. Un cheveu sur la soupe.

Saint-Maximin (6) : Il n’a jamais vraiment pu briller face à Jorge qui a bien su le maîtriser. Il s’est toutefois échappé une fois et ça a été suffisant. En dehors de cela, on sent que Favre lui fait du bien, notamment dans ses choix.

Plea (5) : Moins en vue que ses compères en attaque, il n’aura pas franchement brillé par sa présence.

Balotelli (7) : L’Italien s’est bien défendu et a donné de sa personne dans ce derby. Et ses deux buts sont une juste récompense de son match abouti. Bellissimo.

L'Equipe Ultimo Diez