Encore un match de gala pour l’AS Monaco. Après avoir accroché le nul au Vélodrome face à l’OM, le club de la Principauté recevait l’autre Olympique, Lyonnais, ce soir en guise de dernier match de la 24ème journée. Une remontada plus tard, Monaco s’impose 3-2 au buzzer et décroche Lyon à la 4ème place.

La bande à Léo

Subasic (non noté, mais 0 quand même) : Sorti blessé suite à une énorme boulette consécutive au but de Mariano. Double gêne. Remplacé par Sy (5), intouchable, à défaut d’être un X-Men.

Raggi (6) : De l’arabe « Rajel », vrai bonhomme.

Glik (4) : Boucher l’an passé, tendre agneau cette saison, Glik, c’est un peu la salon de l’agriculture.

Jemerson (4) : Des limites criantes quand elles ne sont pas compensées par ses coéquipiers. Loin de celui qu’il était l’an passé.

Touré (4) : Sans doute pas le meilleur Touré de Ligue 1, Almamy voit sa côte baisser en flèche, la faute à des retours défensifs approximatifs et des montées peu tranchantes.

Tielemans (6) : Après un très bon match au Vélodrome, Youri enchaîne.  Le calme avant la tempête belge.

Fabinho (6) : Un couteau suisse qui se vendra cher dans les télé-achats footballistiques cet été.

Moutinho (5) : Tel Yoann Diniz, il n’a pas le droit de courir sous peine de prendre carton. Et contrairement au français, lui s’exécute plutôt très bien.

Keita (non noté) : Un but, un statut de « meilleur monégasque du soir » et un tacle d’attaquant sur Mendy à quelques minutes de la mi-temps. Aura préchauffé la douche pour ses collègues.

Lopes (7) : Meilleur Lopes du match, Rony prouve qu’il monte en régime. Sans des parades dantesques de son homonyme, il aurait même mis un but magnifique.

Falcao (5) : Un penalty inscrit en deux temps et du poids sur la faible opposition « Marcelo-Morel ». Sorti blessé, il devra se faire tout petit dans une infirmerie monégasque déja bondée. Prend ton ticket Radamel !

La bande à Pep

Lopes (5) : Il n’avait pas grand chose à faire jusqu’à la frappe croisée de Keita Baldé. Ne peut rien faire, ni sur le pénalty en deux temps de Falcao, ni sur la frappe croisée de son homonyme. +1 pour les belles parades sur le « R2 Carré » des Monégasques.

Tete (7) : Le plus solide de l’arrière garde lyonnaise, espérons ne plus voir Rafael pour le bien-être de notre santé oculaire.

Marcelo (6) : Après quelques minutes pour prendre ses marques, le roc brésilien a réussi à mettre en cage le Tigre colombien. Dommage, Jovetic est apparu sur la fin …

Morel (5) :  Il faisait une nouvelle fois un match très propre jusqu’à ce que sa boîte auto ne se grille en marche arrière sur la réduction du score de Keita Baldé.

Mendy (5) : Plus à l’aise offensivement que défensivement, le penalty concédé en est la parfaite illustration… Heureusement pour lui il a réussi à faire exclure Keita Baldé.

Ndombele (7) : Cherchant en priorité la verticalité, Tanguy a sorti une belle partition. S’il confirme, il va s’installer durablement au mitar.

Aouar (5) : Discret en première mi-temps, Houssem doit trouver son second souffle s’il veut s’installer durablement dans l’entre jeu. Il a livré un second acte plus en adéquation avec son potentiel. Gare à lui, son binôme du soir prend l’avantage pour valider le ticket aux côtés de Tousart.

Fekir (5) Très discret ce soir, Nabilon aurait pu nous gratifier d’une magnifique te-tar sur le gros crâne chauve de Raggi… Dommage.

Memphis (6) :  Juste et utile pour porter le danger des offensives de son équipe, le Néerlandais a fait le taff.

Traoré (6) :  Après minutes 25 minutes pleines de déchets techniques, il jaillit devant Jemerson pour ponctuer un magnifique mouvement collectif.

Diaz (6) : Buteur sur une frappe anodine contrée et à l’effet vicelard, il blesse en prime Suba et son AirPlongeon #UnePierreDeuxCoups

 

Crédits photos : AFP PHOTO / YANN COATSALIOU

Je mène un combat vain contre le corporatisme et les magouilles dans le football français

Laisser un commentaire