[Premier League] Newcastle-Manchester United : les notes

St James Park voulait être le théâtre des cauchemars mancuniens cet après-midi, dans une rencontre ô combien importante pour les deux équipes. Match fermé, gardien bien inspiré, et au final, United déboîté. Victoire des Magpies 1-0.

La bande à Rafa

Dubravka (7) : 7. Comme le nombre de buts qu’il a pris face à l’OM avec Zilina en Ligue des Champions. Progression.

Lascelles (6) : Une armoire qui se confronte à une autre armoire, ça donne un salon absolument pas glamour.

Lejeune (6) : Du stade radioactif Parsemain au nord du Royaume d’Angleterre en passant par l’Espagne, Lejeune continue sa conquête de l’Europe.

Yedlin (3) : Très lourd son feat avec Kanye West « U Mad », on n’oublie pas, par contre pour le foot on repassera.

Dummett (5) : Combatif et sauveur, il peut retourner avec le XV gallois exercer sa profession de base.

Shelvey (6) : Voldemort n’a pas apprécié la simulation de Smalling, donc il a puni MU. Logique.

Diame (7) : Le porte drapeau du 94 depuis le déclin de la Mafia k’1 Fry c’est lui. La fierté des nôtres.

Ritchie (7) : Son but est encore plus doux avec « Say you, Say me » dans les oreilles.

Kenedy (4) : Pas sur que Chelsea fasse une grosses plus values sur lui.

Perez (4) : Encore une fraude survendue par @Krissmoha

Gayle (6) : Non, ce n’est pas Michael Owen mais qu’est-ce ce qu’il travaille pour son équipe. Récompensé par sa passe décisive

La bande à José

De Gea (6) : Son seul défaut reste encore et toujours sa coupe de veuch. Encore décisif, il ne peut rien faire sur le but.

Young (4) : Sa seule bonne action aura été son petit pont ravageur sur Shelvey. Pour le reste, longue après-midi …

Smalling (3) : Dans tous les mauvais coups. Simulation ratée, ballon mal dégagé, United crucifié. Merci Chris.

Jones (4) : On lui préfère toujours Bridget ou Jessica.

Valencia (4) : Baromètre mancunien, quand il n’est pas dans un grand jour, c’est tout United qui souffre.

Matic (4) : Un amour de caviar gâché par Martial pour des tonnes de saucisses le reste du temps.

Pogba (3) : Apparemment touché à l’échauffement, Paul a offert une véritable bouillie de football pendant une heure. Jouer sur une jambe, il ne sait pas faire.

Martial (3) : De la gribouille, encore de la gribouille. Plus fertile devant une femme que devant les cages.

Lingard (3) : Il court, il court, mais le football c’est pas Chicken Run.

Sanchez (5) : Il est partout, mais il ne fait rien de bon. A croire qu’il s’est inspiré de Manuel Valls.

Lukaku (4) : Jamais dans la tendance, mais jamais dans la bonne direction.

 

Crédits photos : AFP PHOTO / Lindsey PARNABY

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire