[Ligue 1] Lyon – Saint-Etienne : les notes

Journée de Ligue 1 exceptionnelle oblige, l’OL recevait Saint-Etienne en milieu d’après-midi avant le Classico PSG-OM. Lyon, qui connaît quelques récentes difficultés en championnat, avait à cœur de retrouver la victoire dans le Derby. Lyon a mené tout le match, avant de prendre un coup de clim’ par Debuchy. La malédiction du mug sans doute.

La bande à Pep

Gorgelin (5) : Il n’a eu qu’une seule parade à faire mais Marcelo l’a faite à sa place.

Mendy (6) : Très en jambes, super offensif, du classique venant de Benjam… pardon, Ferland Mendy.

Morel (4) : Il a l’air perdu comme s’il faisait la course d’orientation dans Koh-Lanta.

Marcelo (6) : Passeur décisif. Comme quoi le foot…

Rafael (5) : Il n’a jamais trouvé son rythme dans cette rencontre qui n’a duré que 35 minutes pour lui à cause d’une blessure. Remplacé par Tete (6), infranchissable.

Tousart (5) : Il a tenu son rang malgré des maux de ventre. Heureusement, il a pu compter sur son fidèle compère au milieu du terrain. Remplacé à la pause par Aouar (6) qui a déclenché d’excellents mouvements balle au pied.

Ndombélé (7) : Gros match du Yaya Touré français qui a cumulé les duels remportés, les dribbles et les passes réussies.

Memphis (6) : Il a réussi de nouveaux grigris qui feront bien dans sa prochaine mixtape « Memphis Dutch Ronaldo Cr4zy Sk1lls 720p HD ».

Fékir (5) : On retiendra davantage le tifo à son effigie que sa prestation tant il fut discret.

Traoré (4) : Inoffensif et sevré de ballons intéressants.

Mariano (7) : Un but de fuoriclasse. Il a posé plus de problèmes à la défense stéphanoise qu’un prof de maths avec une classe de CM2.

La bande à Jean Louis

Ruffier (6) : Il n’avait pas à encadrer le déplacement de ses supporters, il a intégralement pu se concentrer sur son match. Bravo caporal.

Debuchy (6) : Bon petit match et but clutch pour le possible arrière droit tricolore à la coupe du monde. Vous l’aurez lu ici en premier.

Subotic (5) : Vous pensez vraiment que le AHOU du Groupama Stadium allait l’effrayer ? Petits naïfs.

Perrin (3) : Vieux, lent, gris, ne réussissant plus rien et fautif sur un but ? Stéphanois, nous sommes désolés, votre capitaine est atteint d’une Toulalandinite aiguë.

Silva (4) : On ne peut pas s’appeler Silva et rendre une copie parfaite dans un gros match en plus de le disputer. Le brésilien à l’homonyme défaillant mentalement a choisi la seconde option, celle d’être au moins présent physiquement.

M’Vila (6) : Postérieur reculé, plat du pied et lignes cassés : Yannou is back.

Selnaes (5) : Willy Sagnol a aimé son match à coup sûr, et nous aussi.

Bamba (3) : Willy Sagnol n’a pas aimé son match à coup sûr, et nous non plus. Mais pas pour les mêmes raisons.

Cabella (6) : Tu veux mettre bien ton meilleur pote, tu lui arranges un coup avec la princesse de la soirée, tout est fait, suffit de conclure et là ton pote arrive, 4g dans le sang, et il vomit partout. Exactement ce qui se passait cette après midi quand Rémy donnait le ballon à Bamba et KMP. Pas mercé.

Mauvais-Paquet (2) : Pas besoin d’en rajouter, vous avez compris.

Beric (4) : A tenté, en vain, lorsqu’il n’était pas hors-jeu, de gérer les parpaings que lui envoyaient ses partenaires.

Crédits photos : Romain Biard / Isports / DPPI

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire