Les dimanches, c’est généralement chiants. Mais des petits matchs de gala peuvent te rendre le sourire. On avait donc posé beaucoup d’espoirs sur ce choc entre le 1er et le 2ème de Liga. Et bien on a eu globalement tort ! A nous en faire regretter Montpellier-OL ! Barcelone s’impose 1-0 et file vers le titre !

La bande à Valverde

Ter Stegen (6) : Un match tranquille pour l’empereur du Reich catalan

Sergi Roberto (10) : En français ça donne Serge Robert. Quelle classe.

Pique (7) : Beaucoup trop facile le football pour lui, qu’il se mette à la politique histoire d’avoir un peu de challenge.

Umtiti (6) : Se coltiner Diego Costa n’était pas la plus facile des épreuves pour le nouveau Jules Koundé. Mais il a répondu présent.

Alba (7) : Il peut être aussi fort qu’il veut, il ne restera qu’un danseur de Makiba à nos yeux.

Iniesta (non noté) : Il avait mis son plus beau costume… L’histoire est tragique.

André Gomes (non noté) : On va quand même pas noter quelqu’un qui joue avec la mononucléose. On n’est pas aussi cruel.

Busquets (7) : Peut rentrer à la maison sans se doucher

Rakitic (6) : A bien rempli le quota de Femen de l’équipe cette petite blondasse.

Coutinho (6) : Le gendre idéal. Autre chose que le consanguin de Rio qui préfère soulever sa soeur que la Ligue des Champions.

Messi (8) : Le meilleur dans tout ça c’est que dans approximativement 2 h il aura le nez coincé sous les aisselles citronnées d’Antonella. Un dimanche de rêve.

Suarez (5) : Et ouais fami, le cousin Gimenez c’est pas Christensen.

La bande à Simeone

Oblak (6) : Il a rejoint la longue liste des gardiens qui ont encaissé un coup franc de Messi.

F.Luis (5) : Il a rejoint la courte liste des joueurs à avoir provoqué un carton jaune de Messi.

Godin (5) : Un peu en difficulté quand les attaquants ont voulu l’attaquer de front balle au sol, mais il a assuré le soutien en couverture près de Filipe Luis.

Giménez (6) : Il a muselé Suarez, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde.

Vrsaljko (4) : Iniesta n’avait besoin que d’une jambe pour le mettre à mal. Remplacé à l’heure de jeu par Correa (non noté) qui a redynamisé son équipe.

Koke (5) : Coltiné aux tâches défensives, il les a accompli avec plus ou moins de brio. Peut-être plus moins que plus.

Thomas (4) : Il n’a pas survécu longtemps dans l’entrejeu. Des fautes à répétition, symboles de son impuissance face aux accélérations catalanes.

Gabi (5) : Des efforts réels à la récupération et un rôle central lorsque son équipe attaquait, mais rien qui n’a vraiment pesé dans la balance au final.

Ñiguez (5) : Coutinho ou Saúl Ñiguez ? Coutinho. Ñiguez il est guez frère.

Griezmann (3) : Il a passé le match à réclamer le ballon auprès de ses coéquipiers barcelonais qui ne lui ont jamais fait la passe.

Costa (5) : Une bonne optimisation des rares ballons qu’il a reçu.

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire