[Ligue 1] Toulouse-Marseille : les notes

Le Stadium était ravi de pouvoir enfin voir son équipe, l’Olympique de Marseille, jouer à domicile. Devant un public conquis, Marseille a dominé et Marseille a entendu le retour de sa mitraillette grecque pour se dépêtrer du piège toulousain.

La bande à Micka

Lafont (7) : La forme. Prestation XXL du jeune prodige, qui n’a rien pu faire sur les deux buts olympiens.

Amian (4) : Pas de grosse erreur, pas de coup d’éclat non plus.

Diop (3) : Une passivité incroyable sur le premier but marseillais. Sur le second aussi. Surcoté ?

Jullien (5) : Quelques centres coupés, une épaule déboîté. Soirée à oublier.

Sylla (4) : Des pieds plus carrés que ceux d’un hobbit mais une passe décisive au compteur.

Cahuzac (5) : Il a fait le job à la récupération et provoqué de nombreuses fautes marseillaises.

Somalia (6) : Mort de faim, il a multiplié les courses au milieu.

Imbula (5) : Des passes bien senties et une conservation intelligente du ballon.

Mubele (5) : Le passeur décisif du week-end dernier se transforme en buteur. Et si c’était le bon coup du mercato hivernal pour le TFC ?

Gradel (5 ): Il a provoqué, frappé, harcelé mais sans être décisif.

Sanogo (4) : Des situations mais une panne sèche d’efficacité. Dommage quand on porte le n°9.

La bande à Rudi

Mandanda (7) : Il Phenomeno est éternel. Et à chaque parade décisive, c’est une personne qui déclarait que son retour était inutile cet été qui prend une gifle.

Sarr (5) : Si Bouna impressionne ces derniers temps, le poste de latéral n’est pas une vocation pour autant, et ça s’est vu sur l’égalisation toulousaine.

Rami/Rolando (4) : Le fait de se faire martyriser par Yaya Sanogo devrait être un avertissement suffisant pour n’importe quelle charnière centrale.

Sakai (5) : N’est visiblement toujours pas au courant qu’il a été titularisé pour jouer à gauche et non à droite de la défense marseillaise.

Gustavo (5) : Les supporters marseillais se demandent chaque semaine quand est-ce que Luiz Gustavo va nous rendre sa première mauvaise copie sous le maillot olympien. Il en est passé tout près ce soir.

Anguissa (3) : Docteur Zambo & Mister Anguissa. On ne sait pas lequel des deux a foulé la pelouse ce soir mais ça n’était sûrement pas celui qui sait jouer au football.

Lopez (6) : Elite Baller mais baller un peu trop esseulé.

Sanson (4) : Sanson mais également sans bonnes intentions.

Ocampos (6) : Mea-culpa pour Lucas, on a récemment dit de lui que la grinta seule ne suffisait pas pour évoluer au plus haut niveau, et bien il semblerait que contre Toulouse, ce soit bien assez.

Germain (4) : On n’ose même pas imaginer le traitement qui serait réservé à Mitroglou si ce dernier avait réalisé les mêmes performances que Valère.

Bonus : Roudi (10) : pour le coaching, pour Payet, pour KOSTAS.

L'Equipe Ultimo Diez