[Europa League] Bilbao – Marseille : les notes

L’OM se déplaçait à San Mames avec une large avance acquise à l’aller (3-1). On leur prédisait l’enfer, les olympiens ont tutoyé les étoiles. Grâce à cette victoire 2-1 à Bilbao, l’OM se qualifie pour les 1/4 d’Europa League. Et prépare de la meilleure des façons l’Olympico de dimanche …

Les notes olympiennes

Mandanda (6) : Un véritable tranquillisant pour défense.

Sakai (5) : Gros volume de jeu, peu de bruit. Un latéral comme on les aime.

Rami (5) : Il n’est pas tombé dans le jeu de ce filou d’Aduriz, et c’est bien ça qui importe.

Rolando (7) : « Fais tes projets en silence, la réussite se chargera du bruit » Le leitmotiv de votre ami rappeur qui n’a jamais dépassé les 300 vues sur YouTube pourrait très bien être celui de Rolando. 3ème saison au club, des progrès énormes, une place de titulaire durement gagnée et voilà que le colosse du Cabo Verde est rappelé pour jouer en sélection. Actuellement sur un nuage.

Amavi (5) : Pétrifié dans un premier temps face à Iñaki Williams, il a finalement dompté son sujet dans l’ensemble.

Gustavo (6) : Par pitié laissez-le se reposer…

Lopez (5) : Discret mais toujours juste. Imaginez qu’il prenne en assurance sur le terrain.

Thauvin (5) : Chacune de ses glissades a occasionné des frayeurs chez les supporters marseillais. Il aura joué son heure de jeu en finissant sur ses deux jambes, c’est l’essentiel.

Payet (8) : Elle est loin l’époque où Dim était en surpoids et n’était pas foutu d’effacer son vis-à-vis sur un dribble ou une accélération. Très loin.

Ocampos (8) : Shout-out to Rudi Garcia qui semble avoir fait de Lucas un vrai joueur de football. Quand on sait d’où il part, il mérite tout le respect du monde.

Mitroglou (5) : Discret et timoré en première période, il a su se montrer à son avantage sur les rares incursions olympiennes dans la surface.

 

L'Equipe Ultimo Diez