[Europa League] Lyon – CSKA : les notes

On pensait l’OL à l’abri de toute remontada moscovite, il en a été autrement ! Pourtant victorieux 0-1 en Russie, la bande à Génésio s’est cassé les dents face au CSKA. Défaite 2-3 et élimination pour l’OL qui laisse l’OM, son adversaire dimanche, seul dans la course à l’Europa League.

Lyon

Lopes (5) : Abandonné par une pitoyable défense qui mériterait une note collective de 1.

Marçal (3) : Inefficace sur ses montées, désespérant pour le reste.

Diakhaby (3) : On a retrouvé le Mouctar pataud et lourd. Il nous avait manqué.

Marcelo (3) : Pas sûr que le Marcelo du Real Madrid serait moins bon que lui en défense centrale.

Tete (5) : Trop éloigné de Golovin et le laisse armer sa frappe. Irrégulier dans le match mais décisif sur l’égalisation.

Tousart (4) : Il a pris l’eau comme tout le monde lorsque le raz-de-marée moscovite s’est abattu.

Ndombélé (6) : Il a surnagé dans cette équipe en faisant parler sa disponibilité, son intelligence de jeu et sa créativité. Plus effacé en seconde période.

Ferri (5) : Un peu toujours la même rengaine avec lui. Des efforts mais trop de limites balle au pied et dans la vision du jeu. MAIS les efforts aboutissent à une passe décisive. Never give up.

Memphis (5) : Un bon début de match où il a impulsé le rythme avant de s’éteindre progressivement. Remplacé par Traoré (non noté) passeur décisif. Coaching gagnant lol.

Cornet (3) : Son cerveau s’est éteint sur une situation de 2v1 où il n’a ni servi Mariano, ni tenté sa chance. Il joue beaucoup trop souvent à l’envers. Son but n’efface rien.

Mariano (5) : Un match difficile avant de faire trembler les filets sur un bon centre de Traoré et une défense attentiste.

CSKA

Akinfeev (7) : Comme l’impression de le voir jouer depuis toujours, il a été impérial ce soir malgré deux buts encaissés, dont un sur une action litigieuse.

V. Berezutskiy (6) : Dépassé sur certaines accélérations, mais bien aidé par le très faible QI des attaquants lyonnais, le défenseur russe a finalement passé une mi-temps tranquille avant d’être remplacé par Shennikov.

A. Berezutskiy (6) : Les commentaires du dessus s’appliquent peut-être à ce frère Berezutskiy-ci. Nous, on n’a pas su les différencier.

Ignasevitch (5) : Quand les gones parvenaient à dribbler Igor et Grichka, on pouvait compter sur ce bon vieux Sergueï pour récupérer le ballon une bonne fois pour toute.

Kuchaev (5) : Heureusement pour lui que Maxwell Cornet n’est pas vraiment un joueur de foot, sinon il aurait passé une sale soirée.

Nababkin (5) : Même constat que pour Kuchaev, l’absence de Memphis lui aura permis de se consacrer uniquement aux tâches offensives. Il aura ainsi délivré une belle passe décisive pour Musa.

Nathko (6) : Le Iniesta israélien a délivré une performance très correcte, il aura notamment été précieux dans ses passes.

Golovin (8) : Si tu joues à Football Manager, tu le connais. Le jeune international russe est le meilleur joueur de son équipe. En plus, Il inscrit un superbe but (et très important) peu avant la mi-temps, et délivre une passe décisive pour Wernbloom.

Dzagoev (6) : Match sérieux de l’éternel espoir russe qui complète parfaitement le trio au milieu de terrain du CSKA.

Wernbloom (6) : Si un jour tu as pu douter de Pep Genesio, penses au coach du CSKA qui a aligné un milieu défensif en attaque pour arracher une qualification. Le pire, c’est que ça a marché ! Le géant suédois a marqué le but de la délivrance à la 65ème minute.

Musa (5) : Subtil mélange entre Clinton N’Jie et Maxwell Cornet, l’attaquant nigérian a loupé l’immanquable et a failli coûter un but à son équipe en l’espace de quelques minutes ! Heureusement pour lui, il en claque un à l’heure de jeu.

L'Equipe Ultimo Diez