[Ligue 1] Nice – Paris Saint Germain : les notes

Le jour à peine levé, l’OGC Nice recevait le leader parisien pour tenter de retrouver la cinquième place. Malgré l’heure matinale, les Aiglons ont livré une belle prestation. A l’issue d’un match disputé, le PSG s’impose sur le fil. Score final : 2-1 pour les Parisiens. Les notes :

La bande à Lulu :

Benitez (5) : Sauvé par son poteau, un bon arrêt en première période, pas chanceux sur l’égalisation parisienne, et ne peut rien faire sur le second but. Avec en prime une jolie claquette sur le retourné d’Alves. He’s the one who knock at the door ce Walter. Presque.

Le Marchand (5) : pas un mauvais match. C’est tout ce qu’on a trouvé.

Dante (5) : Humilié sur le premier but parisien. Se rattrape un peu après. Premiers symptômes la retraite sans doute.

Sarr (5) : Pas mal de petites fautes dont une qui aurait pu provoquer un penalty. On met ça sur le compte de la jeunesse.

Souquet (5) : Ca fait quand même du bien de le revoir sur le côté droit. Et c’est un Niçois qui le dit.

Seri (5) : Des pertes de balles par ci par là. L’ombre du joueur qu’il était la saison passée.

Cyprien et Lees-Melou (5) : Des hauts des bas. Match plus ou moins correct.

Saint-Maximin (7) : Dans deux ans vous le verrez au Real Madrid. Mario prono ? Et en plus il revient défendre. Il en a fait voir de toutes les couleurs à Berchiche comme à Kurzawa.

Balotelli (6) : Au départ de l’action sur le premier but niçois avec sa remise sur Plea. Des coups dans le tas et des bonnes occasions en seconde période.

Plea (6) : Plaît à qui ? À nous aujourd’hui. C’est sur que c’est pas Guingamp mais c’était pas trop mal quand même. Avec une passe décisive quasi parfaite

La bande à Unai :

Areola (5) : Ferme les cuisses Alphonse.

Alves (6) : Toujours aussi compliqué pour Dani cette saison… Un but pour séduire les Chinois et puis s’en va.

T. Silva (6) : Entre deux crises de larmes, Thiago Silva reste le patron de cette défense parisienne.

Kimpembe (6) : Son match dans le match avec Balotelli était haletant. On ne sait pas s’il en sort gagnant mais il repart certainement grandi.

Berchiche (4) : Bon on a bien rigolé mais quand est-ce que Paris recrute un latéral gauche qui sait défendre?

Rabiot (6) : Adrien Rabiot n’a pas envie de jouer en 6, épisode 34.

Verratti (7) : La lumière dans les ténèbres. Le phare dans la tempête.

Draxler (6) : Quand il touche le ballon c’est magnifique. Malheureusement ça n’arrive que très rarement.

Mbappe (5) : Après avoir bougonné pendant la majeure partie du match, Kyky a décidé de jouer et c’était beau.

Di Maria (6) : 1 mois de matchs ratés pour 1 match de cette qualité, l’un dans l’autre ça vaut le coup.

Cavani (4) : Le petit Edi est demandé à l’accueil !

L'Equipe Ultimo Diez