Maroc-Iran : les notes

Gros hold up dans cette confrontation Sunnite-Chiite. Les Marocains en feu auraient pu ouvrir le score rapidement mais ils n’ont pas été suffisamment précis. Et surprise générale les vuvuzelas ont été remis au goût du jour.

Les Sunnites de Hervé Renard :

El Kajoui (6) : Impeccable à chaque instant, il a bien fait de s’offrir un clean sheet avant de croiser la route des deux monstres ibériques.

Amrabat (7) : En plus d’avoir réalisé Taxi 5, il a mis le feu dans son couloir droit. Un homme complet donc. Très actif, il se relèvera vite du choc reçu à la tête : quatre pattes, il connaît ap, même complètement Amrabat.

Hakimi (5) : Moins en vue que son compère du côté droit, il a aussi connu beaucoup de déchet technique. Moroccan Djibril Sidibé.

Benatia (6) : Patron ok, mais sa 357ème transversale du match à la 27ème minute était peut-être celle de trop.

Saiss (6) : Sérieux, solide, appliqué, Saiss qu’on lui demande.

Boussoufa (6) : La négritude de Youssoupha, la rebeu-itude de Boussoufa. Il a essayé de gester, a été précieux, mais a manqué de volume de jeu.

El Ahmadi (6) : « Je crois que je ne t’aime plus, El Ahmadi ça hier ». Le divin chauve marocain aime courir en tout cas. Grosse activité.

Ziyech (5) : Il a beaucoup percuté au début, et s’est éteint, comme toute son équipe. Aurait pu sauver son match, et son pays, à dix minutes de la fin, mais le gardien en a décidé autrement.

Harit (5) : Deux dribbles et puis s’en va. On en veut plus Amine.

Belhanda (5) : Des têtes contre têtes, des sombreros, des semelles en soum-soum. On s’est trompés toutes ces années : le voilà le nouveau Zidane. Il lui manque encore deux ou trois trucs ceci dit.

El Kaabi (4) : Vivement le prochain match pour lui, histoire que sa Coupe du onde commence réellement.

 

Les Chiites de Carlos Queiroz :

Beiranvand (6) : une parade en première mi temps, quelques dégagements des poings et l’arrêt décisif à dix minutes du terme. Job done.

Hajsafi ou Haji Safi (6) : Une clim digne des plus grands. Il a bien visé la tête de Bouhaddouz.

Cheshmi (5,5) : physique Cheshmi.

Pouraliganji (5,5) : défense cafouillage mais pas de but encaissé. Ça va pour cette fois.

Rezaeian (5) : à l’image de sa défense.

Shojaei (5,5) : Il a voulu casser un tête avec Belhanda. Chiite happens. Remplacé par Taremi (non-noté)

Ebrahimi (5,5) : si on enlève le E ça fait un bon joueur algérien. Remplacé par Montazeri (non-noté).

Amiri et Ansarifard (5,5) : Sans plus.

Jahanbakhsh (5) : belle coupe de cheveux mais il faut marquer monsieur. Les crampes ont eu raison de lui.

Azmoun (5,5) : Muscle ta conduite de balle Sardar !

 

 

Crédit Photo : Alexei Danichev / Spoutnik

 

 

 

L'Equipe Ultimo Diez