France – Australie : les notes

On était tous emballé et excité, l’Equipe de France nous a sacrément refroidis ! Une première mi-temps sans fond, une deuxième plus que poussive et voila l’EDF qui est sauvée par la VAR puis la Goal Line … Mettons ça sur le coup du premier match, on attend mieux de tous dès jeudi prochain.

Les Bleus

Lloris (6) : Juste parce qu’il a arrêté la tentative de CSC de Tolisso.

Pavard (6) : Tous les ballons passent par lui. Le nouveau joueur préféré de tout footix qui se respecte.

Varane (5) : Le taulier défensif qui a voulu faire une Laurent Blanc en fin de match.

Umtiti (4) : C’est parce qu’il a « Titi » dans son nom qu’il a cru qu’il pouvait mettre la main sans que l’arbitre le voit. C’est l’EDF, pas Barcelone, ici y’a pas d’immunité Sam.

Hernandez (6) : Continue comme ça et grâce à toi on ne reverra plus jamais Kurzawa sous le maillot tricolore. Merci d’avance.

Tolisso (4) : A fait briller Hugo dans ses cages. Quelle solidarité entre anciens de l’Ol.

Kanté (6) : Ce diable de N’golo ne joue pas 6, tant que DD n’aura pas compris ça…

Pogba (6) : Seul à tenter de déclencher le mouvement de ses coéquipiers, Paul tente de leur apprendre que c’est l’appel qui déclenche la passe, pas l’inverse. Sauveur dans les dernières minutes.

Mbappé (5) : Kyky a voulu briller par un exploit individuel pour son premier match de CDM, en vain.

Griezmann (4) : Un penalty provoqué et transformé. On ne fera pas de sa prestation tout un documentaire en tout cas.

Dembélé (4) : Ous’ en a sous le capot mais peu adapté au bloc bas de l’Australie.

Les Australiens

Ryan (6) : Gardien du temple, il a rassuré tout le monde mais s’est fait avoir par la VAR puis la Goal Line.

Behich (5) : Petite pile sur son côté gauche, Aziz a bien fait de choisir l’Australie à la Turquie.

Sainsbury (6) : Il a 500M de valeur marchande dans les poches. Ocean’s Eleven.

Milligan (6) : Joue en Arabie Saoudite. Et sort une partidazo. Incroyable n’est ce pas ?

Risdon (4) : S’est fait rattraper par la VAR. Sans doute la seule façon pour lui de rester dans l’histoire.

Mooy (6) : Le fils caché de Tony Chapron a rassuré sa défense et abreuvé ses offensifs de grandes saucisses.

Jedinak (6) : Le fils caché de l’Undertaker a rassuré sa défense et a enchainé des Schokeslam dans le rond central.

Kruse (5) : L’un des plus beaux duels du match avec Pavard. Il lui aura en tout cas fait beaucoup de mal.

Rogic (4) : Comme son nombre de ballons touchés.

Leckie (3) : Excellent joueur de football australien. Range tes coudes où on te les coupe !

Nabbout (2) : La fameuse bataille de Nabbout, pas dans l’épisode 8 qu’on en verrait des comme ça …

Crédits photos : AFP PHOTO / Kirill KUDRYAVTSEV

L'Equipe Ultimo Diez