Perou – Danemark : les notes

Dans ce second match du groupe C, les Péruviens ont affronté le Danemark. Ce match qui oppose deux sélections radicalement opposées dans le style de jeu nous a offert une belle rencontre, pleine d’intensité. Et ce dès la première minute du match, qui s’est soldé sur une victoire déjà décisive des Scandinaves. 

Les notes du Pérou

Gallese (6) : Ne peut pas faire grand chose sur le but.

Advíncula (7) : Aussi incisif que son cousin Dra.

Ramos (5) : Même le meilleur défenseur du monde peut faire un match moyen.

Rodriguez (5): 1763854ème du nom…Donc match neutre.

Trauco (6) : Nom d’une créature de la mythologie chilote avec des jambes sans pied #UltimoCulture. Prouve qu’il ne faut pas toujours croire les légendes, il sait s’en servir de ses panards. Mal aligné sur le but danois.

Tapia- Yotún (6): De très bon acabit. Remplacé par Aquino (Non noté).

Carillo (8) : Risque de nous faire mal jeudi, très mal. Le couloir droit blondinet est véloce. Activation du Pog-repli défensif.

Flores (5) : Patte gauche de qualité mais moins en vue que son pendant à droite. Remplacé par Guerrero (6) : Dangereux d’entrée.

Cueva (6) : Ces feintes de frappe…Total régal. Dépositaire du jeu. On me dit dans l’oreillette qu’on a retrouvé le ballon du penalty au sommet du Machu Picchu.

Farfan (5): A montré de bonnes choses en première mi-temps mais s’est petit à petit éteint au fil du match. Remplacé par Ruidiaz (NN).

Les notes du Danemark 

Schmeichel (7) : Le portier danois a une nouvelle fois montré qu’il n’était pas seulement le fils de, mais aussi un très bon gardien.

Larsen (5.5) : Très intéressant sur son côté gauche, il a souvent trouvé Sisto qui a manqué de réussite. Défensivement, il a eu des difficultés à bloquer son vis-à-vis.

Christensen (6.5) : Un peu moins tranquille que son compagnon en charnière centrale, il a tout de même montré tout son talent, sans pour autant faire des vagues. Simple mais efficace.

 Kjær (6.5) : Le capitaine a montré les dents. Du haut de sa 79ème sélection, il a montré la voie à ses coéquipiers et les a rassuré bon nombre de fois.

Dalsgård (5) : Il a été invisible sur son côté droit, tout du moins sur le plan offensif. Pour ce qui est de son travail numéro un, il a fait ce qu’il avait à faire. Non sans mal.

Delaney (6) : Bien qu’il ait perdu Kvist en cours de match, il s’est révélé comme étant l’un des meilleurs Danois cet après-midi.

Kvist (Non noté) : Remplacé par Schöne (6), et c’était bien. Sehr schöne pour la mention allemand LV2.

Sisto (5) : Le peu de ballons a été bien exploité, il faut le dire. On peut se demander ce qu’il pouvait faire s’il en avait eu davantage.

Eriksen (5.5) : Le numéro 10 de la sélection danoise n’a pas franchement eu l’occasion de briller. Mais dès qu’il a pu le faire, il n’a pas hésité, bénéficiant des espaces laissés par les adversaires.

Poulsen (6.5) : Il a  vécu une partie relativement difficile. Notamment lors de la première période où il a beaucoup souffert. Et il a fini par se racheter à la 60ème minute. Sans parler du sauvetage sur la ligne un peu plus tard. Deux matchs en un.

Jørgensen (4) : Son gardien se prénomme Kasper mais le vrai fantôme c’était lui.

Crédit photo: FILIPPO MONTEFORTE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez