Belgique-Panama : les notes

La première rencontre de ce groupe G opposant la Belgique au Panama nous offrait un véritable choc des extrêmes. La bande à Eden Hazard, outsider de la compétition, affrontait le Panama, puceau de la compétition. Une première fois qui s’est malheureusement soldée par une défaite des panaméens 3-0, condamnant l’équipe d’Amérique centrale à un exploit et lançant, au contraire, parfaitement la compétition des Belges. Les notes du match : 

La Belgique :

Courtois (6) : Prêt pour les siestes pendant les étapes du Tour de France.

Vertonghen (5) : Mr Propre avec des cheveux.

Boyata (6) : N’avait pas du tout l’intention de faire de cadeaux à son adversaire pour le match le plus important de l’histoire du Panama.

Alderweireld (5) : Un deuxième Mr Propre avec des cheveux.

Carrasco (4) : Très présent en début de match puis a disparu. Nous a refait le coup de se planquer en Chine. Remplacé par Dembélé.

Witsel (6) : Pas grand chose à dire. C’est propre. Une petite pâtisserie. Genre un bretzel.

De Bruyne (6) : Moins sexy que d’habitude mais quelle qualité de passe ce petit rouquin.

Meunier (5) : Ça transcende une ambiance de Coupe du monde. S’est cru au Stade Vélodrome.

Hazard (7) : S’est vu refuser une ouverture de compte au Panama et a décidé de se venger sur ces pauvres joueurs de football.

Mertens (8) : Dommage que cette somptueuse volée et cette très belle prestation soient gâchées par cette teinture blonde .

Lukaku (10) : Qui peut s’asseoir à sa table et lui dire « je suis plus puissant que toi » ?

Le Panama : 

Penedo (7) : On vous a reconnu Monsieur Buffon. Allez, on rentre à la maison Gigi.

Murillo (6) : Belle découverte.

Fidel Escobar (5) : La ténacité du premier + la malice du second = un excellent défenseur.

R. Torres (4) : Ses duels avec Lukaku nous ont rappelé que le judo n’était décidément pas un sport télégénique.

Davis (3) : A réussi l’exploit de finir le mach sans être expulsé. On est sans doute en face du conseiller bancaire de Gianni Infantino.

Gomez (3) : Il était plus là pour s’embrouiller que pour réaliser un bon match de football. C’est partiellement réussi.

Godoy & Cooper (5 & 6) : Jolie paire de milieux relayeurs en plus d’être un joli coup de pub sur les bénéfices apportés par une invasion militaire orchestrée par Georges H.W. Bush.

José Rodriguez (5) : Il a fait souffrir la défense belge à de nombreuses reprises en première période. Malheureusement pour lui, on ne considérera pas cela comme un exploit, puisque en face c’était le bon Toto Meunier.

Barcenas (5) : Non il ne s’agit pas d’une station balnéaire ultra hype de Majorque, mais bel et bien d’un ailier panaméen pas mauvais du tout.

Perez (2) : Il a pris la pelouse du stade Olympique de Sotchi pour un emplacement de camping, posant sa tente Quechua aux 40 mètres pour regarder les 21 autres jouer. Pourquoi pas.

 

Photo credits : Nelson Almeida / AFP

Laisser un commentaire