Colombie-Japon : les notes

Des Japonais méritants. Avec des Colombiens réduits à dix dès la cinquième minute, les Blue Samourais ont bien dominé en seconde période. Le Japon s’impose 2 buts à 1. Les notes : 

Les Cafeteros :

Ospina (5) : A dû avoir l’impression de revivre ses pires années niçoises par moments, devant rattraper les erreurs des sosies footballistiques de Romain Genevois et Lloyd Palun devant lui.

Arias (4) : Bien meilleur que ses deux copains du centre. C’est dire le niveau de la paire…

Sanchez (2) : Il n’est pas bon de s’appeler Sanchez aujourd’hui en Colombie …

Murillo (3) : Back on the bench.

Mojica (6) : Un arrière gauche colombien avec un cerveau. Dieu est grand.

Sanchez (0) : Les séquelles psychologiques et mentales de ses six années passées à Valenciennes ont éclaté aux yeux du monde entier.

Lerma (4) : Levante espérait faire une Navas avec lui… Patientez un peu messieurs.

Cuadrado (n.n) : La mobylette de Medellin a oublié sa béquille. Il a passé son match par terre. Remplacé dès la 30ème par Barrios (6) qui a redonné vie à cette équipe.

Quintero (7) : Une masterclass de plus = une crotte de nez de plus envoyée au visage de Rolland Courbis. C’est pas déplaisant.

Izquierdo (4) : Tout droit FC est heureux d’annoncer l’arrivée de José Izquierdo.

Falcao (5) : El Tigre était plutôt chaton aujourd’hui. Pas aidé par son copain Carlos le volleyeur.

 

Les Chinois qui étaient alliés aux Nazis (nous ne sommes pas racistes, nous avons longtemps vécu en Cochinchine) :

Kawashima (5) : C’était le gardien du FC Metz sur le coup franc. Pas vraiment inquiété par la suite.

Sakai (7) : Soldat jusqu’au bout, il continue de remplir ses poches de joueurs.

Shoji-Yoshida (5) : Ça passe.

Nagatomo (6) : Très intéressant devant.

Shibasaki (5) : Il s’est démené comme un beau diable.

Hasebe (5) : Il provoque la « faute » sur Quintero. Hasebête.

Inui (5) : C’était inouï.

Kagawa (6) : Sans trembler Shinji. Remplacé par Honda (6) : Une excellente entrée pour Keisuke.

Haraguchi (6) : Son équipe a Harakiri les Colombiens.

Osako (6,5) : Oh ça offre le but aux siens.

 

Crédit Photo : Juan Barreto / AFP Photo.

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire