Iran – Espagne : les notes

L’Iran, fier premier du groupe B, affrontait ce soir l’Espagne, l’une des équipes favorites de cette Coupe du Monde. Dans son duel à distance avec le Portugal, la Roja a égalisé en battant difficilement la Team Melli. Les notes :

L’Iran

Beiranvand (8) : Sans lui, son équipe aurait pris bien plus de buts. Avec ce match, il se dit qu’il a bien fait de ne pas suivre son père en devenant berger.

Rezaeian (6) : Pas loin du Rasengan de Naruto qui balaye tout sur son passage jusqu’à ce but… Quel dommage. Le sauvetage qu’il fait sur la ligne du but pardonne la triple main juste après.

Pouraliganji et Hosseini (6) : Les garants du coffre-fort, de la caravane, du bus, du tank… Bref, de la défense chiite quoi. Les perses avaient la bravoure de 300 spartiates ce soir.

Hajsafi ou Haji Safi (5) : Un de plus qui se blesse face à l’Espagne. Remplacé par Mohammadi (NN)

Ebrahimi (6) : Le Brahimi iranien.

Ezatolahi (5) : Le but qui aurait pu le propulser en icône nationale… La VAR > Saeid.

Amiri (5) : Un petit pont sur Piqué à ajouter à son CV. Remplacé par Ghoddos (NN).

Taremi (7) : On l’a autant vu que l’on a entendu les vuvuzelas dans le stade.

Ansarifard (6) : Très présent, même sur le peu de jeu offensif de son équipe. On la voyait au fond ce boulet de canon… Remplacé par Jahanbakhsh.

Azmoun (2) : C’est donc lui la star qui perd le ballon dès que son équipe le récupère et qui ne fait que des fautes ? Un plot > Sardar.

L’Espagne

De Gea (5) : Pas grand-chose à se mettre sous la dent. Heureusement que la VAR était là pour le sauver.

Pique (4): Définitivement moins bon que Ramos. Waka waka eh eh.

Ramos (6): Plus quaterback que défenseur central en première période, et légèrement chahuté par les assauts iraniens en seconde.

Carvajal (4): Il s’est quand même fait bien malmener sur son côté.

Alba (4): Bien muselé sur son aile gauche et moins actif que d’habitude.

Busquets (5) : Sergio a fait du Busquets, discret mais terriblement efficace.

Iniesta (4): Ce bon vieil Andrés peine désormais à jouer plus d’une heure ! L’histoire est tragique.

Vazquez (5): Il aura eu le mérite d’essayer.

Isco (7): Quand il a l’occasion de dévoiler toute l’étendue de sa palette technique, on se rend compte que c’est un joueur merveilleux.

Silva (5) : « El Mago » aura causé bien des misères à cette défense iranienne !

Costa (5): La chatte !!

 

Photo credits : Luis Acosta / AFP

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire