Belgique-Tunisie : les notes

Dans un match qu’on annonçait comme décisif, les Belges n’ont jamais vraiment tremblé face à des Tunisiens trop naïfs. Les Diables Rouges se qualifient pour les 8èmes de finale avec une victoire 5-2 et peuvent remercier leurs deux buteurs maison : Romelu Lukaku et Eden Hazard.

Les notes des Belges :

Courtois (6) : Pas grand-chose à lui reprocher sur le but, il a pu se concentrer sur sa partie de Candy Crush pendant une grosse heure ensuite.

Meunier (7) : Il a fait une passe décisive.  Et même un bon match. Mais comptez pas sur nous pour en faire des caisses. Il s’en chargera très bien lui-même.

Alderweireld (6) : Joueur de Tottenham, international belge. Son courage est à saluer, même si c’est dommage de faire une croix sur toute chance de trophée à 29 ans.

Boyata (5) : Pas sûr qu’il puisse reconnaître Wahbi Khazri dans la rue s’il le croise demain. Faut dire que le Tunisien était plus souvent dans son dos que face à lui.

Vertonghen (7) : Taille patron, des couvertures intéressantes et une sérénité rassurante à la relance. Big Jan.

Carrasco (7) : Il progresse défensivement, il se montre devant, du bon YFC. A revoir contre une opposition plus solide néanmoins.

Witsel (6) : A l’aise. Ceci dit, il a l’habitude que ses adversaires parlent tching tchong tchang.

De Bruyne (6) : Des éclairs de génie qu’on lui connaît, comme cette ouverture somptueuse sur le deuxième but de son capitaine. On voudrait quand même en voir plus.

Mertens (5) : Le moins en vue des attaquants belges. Probablement à cause de son karma négatif du à sa coupe de cheveux. Remplacé par Tielemans.

Hazard (7) : Il était dans son jardin, Eden. Facile, comme cette vanne, avec deux buts en prime. Remplacé par Batshuayi, franchement malheureux sur les 17 actions qu’il aura eues. Il finira quand même par trouver la faille pour ouvrir son compteur en Coupe du Monde.

Lukaku (8) : Décisif, rapide, puissant : déjà quatre buts dans cette Coupe du Monde. Belgian Jean-Claude Darcheville. Remplacé par Fellaini.

Les notes des Tunisiens :

Ben Mustapha (5) : Ne peut pas faire grand chose sur les buts Belges, et auteur de quelques parades réflexes.

Maaloul (3) : Beaucoup d’imprécisions techniques qui ont coûté cher à la Tunisie.

Ben Youssef (3) : À la ramasse, tant défensivement que sur ses relances. Un match à oublier pour l’ancien Caennais. Remplacé par Ben Alouane (4) peu avant la mi-temps qui aura éprouvé les mêmes difficultés à museler les attaquants belges.

Meriah (5) : Sans être transcendant, il fut le meilleur de l’arrière garde des Aigles de Carthage.

Bronn (non noté) : Auteur d’un très bon début de match crédité d’un but, le latéral droit virevoltant a dû céder sa place prématurément suite à une blessure au genou. Remplacé par Nagguez qui aura livré une partie assez médiocre.

Skhiri (4) : Prestation mi-figue mi-raisin pour la sentinelle tunisienne.

Khaoui (5) : Des prouesses techniques remarquées pour la belle patte gauche marseillaise. Aurait dû se montrer davantage pour peser réellement sur la rencontre.

Sassi (4) : Le milieu n’a pas marqué de son empreinte cette rencontre, en dépit d’une envie et d’une abnégation à toute épreuve. Remplacé par Sliti à l’heure de jeu qui ne sera pas mis en valeur lors de cette entrée.

Badri (5) : Toujours remuant et incisif dans ses percées, il fut néanmoins relativement discret.

Ben Youssef (4) : Prestation en demi-teinte pour le numéro 8 qui aura souffert face à Carrasco. Beaucoup d’efforts à mettre à son actif cependant.

Khazri (7) : Un amour de coup franc sur le premier but tunisien, des pieds de velours qui auront fait souffrir plus d’une fois les défenseurs Belges et une dépense d’énergie remarquable sur le front de l’attaque. À n’en pas douter le meilleur Tunisien sur la pelouse, avec un but pour sauver l’honneur.

Crédit photo : Mladen ANTONOV / AFP

L'Equipe Ultimo Diez