Sénégal-Colombie : les notes

Dans ce groupe où le suspens était encore là, le dénouement aura été aussi fou que cruel, notamment pour les Sénégalais. En s’inclinant face à la Colombie et en se retrouvant avec le même nombre de points que les Japonais qui perdaient dans le même temps face à la Pologne, le Sénégal aura été éliminé au fair-play. 

Les notes du Sénégal

Kh. Ndiaye (5) : Sa sortie lors du match contre le Japon est sans doute le tournant de la Coupe du monde sénégalaise. Il peut s’en vouloir.

Sabaly (5) : On savait avant le match que le couloir droit colombien était leur côté fort, mais avec l’aide de Keita Baldé ils ont plutôt contenu Cuadrado.

Sané (6) : Qui aurait pensé que Salif jouerait un jour la Coupe du monde en y étant plus que performant ? Son départ vers la Bundesliga semble lui avoir fait beaucoup de bien.

Kalidou (6) : Le patron. Avec Sané ils forment une charnière de haut niveau, Radamel n’a presque pas vu le jour et pourtant en Russie le soleil se lève très tôt.

Gassama (6) : N’a pas eu la même chance que Mamoudou Gassama lors de ces dernières semaines et est éliminé. Mais son match est tout de même plutôt bon.

Gana (6) : Impossible de passer par l’axe du terrain pour l’équipe colombienne. Obligée d’éviter l’axe et de passer par les côtés pour ne pas se frotter à Gana et Cheikhou. Ce double pivot fonctionne très très bien.

Kouyate (6) : Réhabilité en tant que capitaine par Aliou Cissé, Kouyaté a été solide en bouchant très bien l’axe aux côtés de son compère. Mais il semblerait que ce soit lui qui perd son duel avec Mina sur le but colombien.

Ismaila (5) : Lorsqu’il démarre dans son couloir avec ses grands compas (comme le disait Monsieur Larqué) il met le feu. Dommage que ce soit parfois trop stéréotypé et qu’il n’ait pas réussi à être décisif.

Baldé (5) : Il a beaucoup travaillé défensivement et il l’a plutôt bien fait. Malheureusement il n’a pas su apporter autant offensivement.

Mané (5) : Fait pas bon d’être un des 3 joueurs offensifs de Liverpool dans cette Coupe du monde. Sadio et Salah déjà à la maison, Firmino relégué sur le banc avec le Brésil.

Mbaye (5) : Après avoir été arrêté sans permis à Milan il avait dit qu’il était Bakaye Traoré, il a tenté le même mensonge aujourd’hui pour éviter le carton jaune. En vain.

Les notes de la Colombie

Ospina (7) : La muraille de Medellín.

Arias (5) : Il a eu pour job de couvrir les boulevards laissés par Cuadrado. Et juste pour ça il est méritant.

Mina (7) : Une action c’est Beckenbauer, une action c’est Ronald Zubar. Si lunatique qu’il est défenseur central ET meilleur buteur de la Colombie au mondial.

Davinson Sánchez (6) : tellement serein qu’on en oublierait presque qu’il vient à peine de fêter ses 22 ans.

Mojica (6) : Le dernier des Mojica.

Carlos Sanchez (5) : La preuve vivante que l’on peut jouer 5 ans à Valenciennes et être titulaire lors d’une Coupe du monde. Accroche toi Baptiste Aloé, 2022 elle est pour toi.

Uribe (6) : Une dépense folle d’énergie dans la bataille de l’entre jeu, qui aura permit aux Cafeteros de se maintenir à flot pendant la première heure de jeu.

Cuadrado (4) : Trois matchs qu’on le voit balancer des centres dans la surface sans aucun résultat concluant. Va falloir penser à se renouveler monsieur Cuadrado.

Quintero (5) : Encore abandonné par son meilleur copain James, il n’avait visiblement pas le cœur a se jouer de La défense adverse.

James (non noté) : Visiblement pas totalement remis physiquement. Une pensée émue à tout le peuple colombien, qui a vu son doux numéro 10 se faire remplacer à la 30e par ce croqueur de Luis Muriel (5).

Falcao (4) : El Tigre a buté sur les Lions de la Teranga. La loi de la jungle.

 

 

Crédit Photo : Emmanuel Dunand / AFP.

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire