Croatie-Danemark : les notes

Une Croatie méconnaissable (ou à son réel niveau ?) et un Danemark qui tente crânement sa chance : tout cela nous donne un huitième de finale fermé, qui voit finalement la Croatie se qualifier pour le tour suivant, aux tirs au but. Prochain rendez-vous face aux surprenants Russes en quarts !

Les notes des Croates :

Subasic (6) : Malheureusement, t’étais un bon gardien mais maintenant t’es un bon athlète d’MMA. Mais quand même +1 par tir au but arrêté. Donc +3.

Vrsajko (6) : Dès sa passe « décisive », on savait qu’il allait être en mode Atlético. Con las cojones.

Lovren (6) : Les gens qui ont passé du temps à te critiquer sont en train d’acheter la cape d’Harry Potter.

Vida (7) : Tu donneras ta vie toda la vida à la Croatie (facile on sait et alors ?)

Strinic (5) : Les limites de la Croatie sont arrivées sur son côté. En même temps, quand tu fous un guerrier de Game of Thrones sur le côté, c’est pas trop foot.

Brozovic (5) : On comprend mieux pourquoi Nainggolan boudait lors de sa signature.

Rakitic (5) : Une mi-temps de fútbol et une autre de conneries. Ivan dans ses œuvres.

Modric (8) : Une légende s’arrête en Espagne et une légende du foot mondial grandit aujourd’hui. Penalty raté ou pas, t’es un génie.

Rebic (8) : On espère que Kovac va te prendre dans sa valise, ça suffit que tu urines sur les terrains.

Mandzukic (7) : Le vaillant de Turin a montré qu’il était un bonhomme, malgré son élégance balle au pied digne du Lucas Mendes français.

Perisic (5) : Sagnol doit rêver de toi tous les jours : pousse et court.

Les notes des Danois :

Schmeichel (10) : Plus Peter que Kasper ce soir. Impressionnant sur sa ligne, sans que cela ne soit suffisant.

Dalsgaard (5) : Perisic dans sa poche. ( c’est vraiment un exploit ? )

Kjaer & Jørgensen (7 & 7 ) : Rollo & Ragnar jusqu’à la 116ème minute où Jørgensen fait le bon choix en taclant par derrière en pleine surface : miraculé.

Knusden (5 ou 10) : 5 pour le footballeur, 10 pour le talonneur.

Christensen (3) : Un giga dégagement anodin de Kjaer qui finit dans ses dents et se transforme en passe D pour Mandzukic. C’est comme cela que le football a décidé de punir le sélectionneur danois pour l’avoir titularisé en sentinelle. Karma. Remplacé par Shöne (5).

Delaney (6) : Loin d’être son match Delaney. Mais gros match quand même.

Erisken (4) : Le sorcier danois était fantôme aujourd’hui. Et il a raté un tir au but.

Poulsen (6) : A rendu Strinic totalement malade.

Braithwaite (4) : Martin rejoint Alain Juppé au rang des Bordelais pour qui la réussite et le succès se sont barrés en même temps que les cheveux.

Cornelius (4) : Veni Vidi Vici pour Julius. Veni Vidi pour Cornelius. Remplacé par le second Jørgensen (6), beaucoup plus en vue.

 

Crédit photo : Alexander NEMENOV / AFP

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire