Brésil-Belgique : les notes

Incroyable. Les Brésiliens que l’on annonçait favoris du Mondial ont été battu par des Belges ayant soif de victoire. Sans Casemiro, la Seleção a coulé en première période et a un peu retrouvé des couleurs en deuxième période en revenant au score mais ce ne fut que trop peu. Les Belges à la surprise générale affronteront les Bleus en demi-finale.

Le Brésil :

Alisson (4) : Il a tout d’un grand mais ce match comme celui à Anfield nous rappelle qu’il doit encore apprendre.

Fagner (4) : Il devait mettre Hazard dans sa poche mais Eden l’a siroté.

Miranda (4) : Il y a une boisson arabe qui s’appelle Mirinda. Les Belges l’ont bu.

Thiago Silva (4) : TS. Transexuel.

Marcelo (3) : Carbonisé, cramé, brûlé… Bref.

Coutinho (6) : Il s’est reposé contre le Mexique pour revenir maintenant.

Paulinho (5) : À la base on a un grand Paul bah là c’était tout Petit Paul. Remplacé par Renato Augusto qui sauve l’honneur.

Fernandinho (4) : Un CSC pour Petit Fernand.

Willian (3) : Invisible. Remplacé par Firmino, choix plutôt gagnant.

Gabriel Jesus (3) : On met ça sur le compte de la jeunesse. 21 ans il a largement le temps de progresser. Remplacé par Douglas Costa, une crème Doudou.

Neymar (5) : Ney. Dans certaines langues ça veut dire non je crois.

La Belgique :

Courtois (7) : En cette semaine de sortie des Indestructibles 2, Elastigirl a prouvé que c’était elle la vraie star du show.

Vertonghen (6) : On l’ignore souvent mais « Vertonghen » veut dire « ferme tes jambes » en flamand.

Kompany (6) : Et si c’était lui le divin chauve ?

Alderweireld (6) : On l’ignore souvent mais « Alderweireld » veut dire « sous-côté » en flamand.

Chadli (6) : Un match moins spectaculaire que lundi dernier, mais tout aussi précieux.

Witsel (6) : Prestation solide de Tahiti Bob numéro 1.

Fellaini (7) : On s’y perd parfois un peu parmi tous ces cheveux mais ce qui est certain c’est que Tahiti bob numéro 2 vient de sortir un de ses meilleurs matchs.

Meunier (6) : Qui eût cru que son duel avec Neymar tournerait de cette manière ?

Hazard (8) : Formidable match de la part d’Edeno Hazardinho face à son pays d’origine.

Lukaku (8) : Lukaku c’est Hulk en moins vert, et en plus précis.

De Bruyne (8) : La troisième roue du carrosse, à qui on mettra la même note qu’aux autres attaquants. Après tout, pourquoi vouloir les opposer ? Profitons de ces trois monstres.

 

Crédit Photo : Emmanuel Dunand / AFP.

L'Equipe Ultimo Diez