[Community Shield] Man.City – Chelsea : les notes

Après le Trophée des Champions hier, c’est au tour de l’Angleterre de célébrer son champion des champions. Dans un match qui s’est animé avec parcimonie, c’est City qui s’impose 2-0 et qui soulève son premier trophée de la saison. En attendant la reprise de la Premier League la semaine prochaine.

Les citizens

Caballero (5) : Professeur Xavier a décidé de se faire pousser la barbe mais pour le talent, on attendra le prochain film X-Men

Azpilicueta (3) : Un match quelconque, son premier depuis 2011.

Rudiger (2) : Monchi l’a vendu 35 millions.

David Luiz (2) : Simpsons Horror show XXVII, Tahiti Luiz essaye de stopper Bart Aguero pendant 90 minutes et c’est un énième fiasco.

Marcos Alonso (3) : Défendre ne l’intéresse absolument plus.

Jorginho (4) : Plus de RT réussit grâce à la video de sa mère qui pleure que de passes vers l’avant réussies.

Fabregas (2) : Sans défibrillateur et Kante qui compense son peu de volume, c’est de suite plus compliqué de jouer au football pour Cesc

Barkley (1) : Orphelin de Andre Drummond, Blake Griffin a fait un match de merde comme seul lui sait en faire

Hudson-Odoi (4) : On espère le revoir plus tard dans la saison, ça reste un enfant.

Pedro (3) : Une prolongation de contrat pour Pedrito signifie une nouvelle maison à Tanger dans son bled natal, félicitations.

Morata (2): Dépressif depuis 6 mois, fantomatique cet après-midi, prochaine étape, se noyer dans l’alcool pour Alvarito

Les blues

Bravo (4) : peu sollicité mais incertain dès qu’il avait à s’employer. Vite vite vite le retour d’Ederson.

Walker (4) : Une promenade dominicale d’une heure orchestrée par le jeune Callum Hudson-Odoi. Voilà à quoi a ressemblé la journée de Kyle Walker.

Stones (6) : On le sent surtout soulagé de retrouver Aymeric Laporte après s’être coltiné Harry Maguire tout l’été.

Laporte (6) : « Français, comme les champions du monde » a dit de lui Julien Brun depuis sa cabine de commentateur. Un match qui aurait pu lui permettre de faire le voyage en Russie si il avait décidé de le sortir la saison passée.

Mendy (5) : Après une saison tronquée par les croisés et une Coupe du Monde à ronger son frein dans l’ombre de Lucas, Dimsou a faim. Mais genre très faim.

Fernandinho (4) : Il en fallait un en deçà des autres. Cet après-midi, c’était Fernandinho.

Foden (7) : On refuse toujours de croire que cet homme a moins de 20 ans. Puto Crack.

Sané (5) : Un allemand ayant vécu un été compliqué, auteur d’une performance moyenne. Remplacé à la mi-temps par Gundogan, un autre allemand ayant vécu un été compliqué, auteur d’une performance un peu moins moyenne.

Bernardo Silva (7) : Bernardo jouant sous les ordres de Pep, ou une de ces petites choses qui rendent la vie plus douce.

Mahrez (6) : Certains nous disent « Manchester is blue ». D’autres nous disent « Manchester is red ». Nous dirons tous bientôt « Manchester is green and white ». Riyad va conquérir un nouveau territoire and there’s nothing you can do about it.

Aguero (7) : A joué pleinement 1 ballon sur 3. Mais face à une piètre charnière, ça a suffit à inscrire ses 200 et 201ème but pour City, tout en glanant son 8e trophée avec le club de Manchester.

Crédits photos : AFP PHOTO / Glyn KIRK

L'Equipe Ultimo Diez